jeudi 30 mars 2017

French Pulp éditions, une maison d'édition à découvrir!

Dominique et moi dans les bureaux de French Pulp

La semaine dernière, nous avons été invités à rencontrer l’équipe de la maison d’édition French Pulp éditions. Patrick de Friberg, un de leurs auteurs, leur a parlé de nous et ainsi donc, nous avons répondu oui à leur demande de rencontre.

C’est ainsi que nous nous sommes présentés au bureau de la maison d’édition sise dans le 13e arrondissement de Paris pour rencontrer l’équipe composée de Madame Nathalie Carpentier fondatrice et directrice, de Caroline aux communications, de Mathieu à l’édition ainsi que de Louise à la conception graphique. Une équipe franchement jeune et sympathique.

Chez French Pulp éditions, on publie de la littérature populaire, dont des romans policiers, du gore, des romans érotiques, de la science-fiction et du fantasy, de l’anticipation, espionnage, bref, de la littérature de genre.

Ils ont fait leurs débuts il y a quelques années par la publication en format numérique (ils ont près de 3000 titres disponibles) et impriment maintenant sur support papier depuis novembre 2016. Ils veulent publier des auteurs francophones de toute provenance et toute nationalité et souhaitent également discuter avec des maisons d’édition québécoises et canadiennes pour la publication de leurs romans sur le continent Nord-Américain.

En bonne Québécoise que je suis, je ne peux pas passer sous silence qu’ils reçoivent parfois des questions quant à leur nom anglophone pour une entreprise qui publie de la littérature francophone, ce à quoi Nathalie Carpentier, fondatrice et directrice, répond « Un nom anglais pour une maison qui défend la langue française, est-ce bien raisonnable? La meilleure défense, n’est-elle pas l’attaque? Pour défendre notre langue et diffuser nos auteurs à l’étranger, ce nom en forme de clin d’œil annonce la couleur : tremblez, thrillerbest-seller et autres feel-good book! Chez French Pulp, tous nos auteurs ont vocation à être traduits et diffusés dans le monde entier afin de faire rayonner notre culture populaire. »

Bref, ce fut une très belle rencontre et nous avons quitté leurs bureaux avec neuf bouquins dans notre baluchon, alors que nous ne venions que pour un. De quoi occuper l’attente du printemps!

Une maison d’édition à surveiller!
http://frenchpulpeditions.fr


Yannick Ollassa / La Bouquineuse boulimique







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire