jeudi 16 février 2017

Jeudi jeunesse : Le sexy défi de Lou Lafleur

Lou Lafleur adore écouter les infos. Elle planifie devenir journaliste et s’y prépare déjà. Sa petite vie tranquille est bousculée lors de l’écoute d’un téléjournal où elle capte l’information que l’âge moyen de la première relation sexuelle des jeunes filles est de 15 ans. Elle est complètement sonnée! Elle aura bientôt 16 ans et elle n’a toujours pas fait l’amour. Déterminée à figurer dans la norme statistique, Lou se lance dans ce qu’elle appelle son sexy défi. Et elle sent qu’il y a urgence, puisqu’il lui reste un mois et demi avant son anniversaire. Mais chère Lou, tu as oublié qu’un âge moyen sous-entend que certaines filles ont fait cette expérience plus jeune… et d’autres, plus tard. ;-) L’ado affolée n’a retenu que fille, 15 ans et première relation sexuelle. Lou se met donc un plan à exécution, mais il y a quelques embûches qui se dressent dans son chemin.

J’avoue qu’un lisant le titre, j’ai eu peur qu’il s’agisse d’un roman dans lequel on retrouverait des jugements, un ton moraliste et qu’on y prendrait un peu à la légère tout ce qui entoure les premières relations sexuelles. On m’a assuré que ce n’était pas le cas et je suis soulagée que cela ne l’est pas, en effet. Bon, à l’exception d’un jugement lorsque les amis de Lou lui disent qu’elle ressemble à une guidoune. Ç’aurait pu être rattrapé par une intervention de Lou qui souligne que, d’une part, ce ne sont pas toutes les prostituées qui s’habillent ainsi et que toutes les filles ou les femmes qui s’habillent ainsi sont des prostituées. Cependant, c’est le seul jugement que j’ai décelé.

Lou a une personnalité inquisitrice, elle se documente et durant ses recherches, elle se rend compte que plusieurs choses ne sont pas telles qu’elle le croyait, qu’elle a mal évalué certains éléments, qu’elle doit rajuster le tir, qu’elle doit se respecter davantage. En plus, elle est tout simplement adorable, elle a l’esprit vif et elle est pleine d’humour. Les lectrices et lecteurs l’aimeront à coup sûr.

Le langage est adolescent, sans que le français en prenne trop pour son rhume.
De nombreuses informations sont amenées avec doigté de manière à aider les ados à prendre une décision éclairée quant à la sexualité et les conditions nécessaires pour que leur expérience soit agréable, enrichissante et sécuritaire. Sarah Lalonde aborde la perte de la virginité, le premier amour, la pornographie, la contraception, les ITS, la masturbation et j’en passe, de très belle façon. Je crois qu’elle s’est adjoint une sexologue (Sophia Lessard) afin de s’assurer que tout soit présenté de la bonne façon.

Un livre qui, même si les principaux personnages sont féminins, pourrait très bien être une lecture profitable et agréable pour les jeunes garçons. Pour comprendre le côté des filles, mais aussi parce que les enjeux dont on traite sont, pour la plupart, également les leurs.


Une très belle surprise!

Yannick Ollassa / La Bouquineuse boulimique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire