mardi 20 septembre 2016

La fille dans le placard tome 2 : aussi bon que le premier!

Le premier tome de La fille dans le placard se terminait avec le mariage de Maxime Lafleur avec une mystérieuse demoiselle. On la retrouve donc avec ses meilleures amies, demoiselles d’honneur aux robes aux couleurs de l’arc-en-ciel. C’est après de nombreux allers-retours dans le passé amoureux de la sympathique protagoniste que nous apprendrons enfin qui est l’heureuse élue qui aura mis fin aux séries de séances de frenchage et d’histoire d’amour malheureuse dans lesquelles Maxime tournait en rond depuis des années.

À travers les relations de Maxime et Alexe, d’Isabelle et du comédien, de Carrie et Philippe, de Lyvia et Patrick, et celles de Maxime avec plusieurs autres personnes, ;-), Chantal Brunette aborde l’ambivalence quant à l’orientation sexuelle et la difficulté à l’assumer, la difficulté de l’annoncer à ses proches, la fidélité, et autres enjeux relationnels.
La construction du roman et l’écriture sont rythmées et l’auteure maintient avec brio le suspense. Les personnages sympathiques et les lectrices se retrouvent dans le vécu de l’une ou l’autre des amies. Pour chatouiller notre corde émotive, l’auteur fait référence à des paroles de chansons qu’elle sème à l’endroit parfait. Leur choix est impeccable et fait vibrer en nous le petit souvenir (près ou loin) de peine d’amour ou d’exaltation des premiers émois amoureux. Mais pour moi, ce qui m’a conquis encore plus, c’est les références à Friends (ma télésérie favorite de tous les temps).  J


Bref, l’ensemble est d’une grande efficacité! Une très bonne chick lit!

Yannick Ollassa / La Bouquineuse boulimique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire