jeudi 25 février 2016

Jeudi jeunesse : Zoélie l'allumette

Ce mois-ci, Marie Potvin, l’auteure des romans adultes Les héros ça s’trompe jamais et des romans jeunesse Les filles modèles, nous présentait une nouvelle série qui s’adresse au 7 à 9 ans, Zoélie l’allumette.

Zoélie a 11 ans. Elle est grande et très mince et ses oreilles sont plutôt décollées. Cela en fait la cible d’intimidation de Baptiste Biron et de ses compagnons. Ils la surnomment l’allumette et la tyrannisent.

Un bon matin, alors qu’elle a décidé de se rendre au centre commercial, elle tombe sur la bande de Baptiste. Ceux-ci veulent lui frotter du papier sablé sur le visage pour voir si elle prendra en feu comme l’allumette qu’ils prétendent qu’elle est. Zoélie court se cacher derrière l’obstacle le plus proche : une tombe du cimetière près duquel elle se trouvait. C’est là, cachée derrière cette tombe, qu’elle rencontre un jeune garçon qui vient à sa rescousse. Elle ignore qui il est, mais il réussit à faire fuir les malotrus. Elle décide qu’Eugène, vêtu de haillons et pieds nus, deviendra son meilleur ami… Depuis leur rencontre, toutes sortes de phénomènes bizarres se produisent et elle se rend rapidement compte qu’il est mystérieux et cela ne fera qu’augmenter sa curiosité à son égard. Arrivera-t-elle à percer le mystère qui l’entoure? Que fera-t-elle quand elle apprendra qu’il a besoin de son aide?


Le premier roman fantastique de la nouvelle série de Marie Potvin aborde l’intimidation, le respect de l’autre, l’amitié, la mort, et la famille. Zoélie est une jeune fille curieuse et attachante, tout comme Eugène est charmant. Ça fait du bien de lire la générosité et la bonté dans un contexte qui n’est pas cucul du tout. En plus, la typographie est très grosse, ce qui ravira sûrement les jeunes lecteurs qui pourront enfin lire un gros roman, comme les plus vieux.

Yannick Ollassa / La Bouquineuse boulimique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire