mercredi 25 novembre 2015

Un autre bon coup pour Héliotrope Noir!

Alix quitte Paris pour le Québec. Elle y a retrouvé la trace son jumeau, Paul, dans la petite ville de Pohénégamook, dans le Témiscouata. Pas très loin de là se trouve Monster, que Paul a traqué. Alix craint pour son frère qui a tendance à se mettre dans de sales pétrins. Depuis l’horrible drame qui a marqué leur enfance, ils n’ont plus jamais été pareils. Pour gérer les blessures du passé, Alix s’automédicamente à fortes doses d’alcool. De son côté, Paul, le taciturne, semble avoir longtemps planifié sa vengeance. Lui sera-t-elle salvatrice? Une chose est certaine, leur traumatisme en a fait des adultes souffrant d’un sérieux trouble de l’attachement. De tendance résolument solitaire, ni l’un ni l’autre n’arrive à s’engager avec les gens. Malgré la dévastation qui les habite, ils s’agrippent à quelque chose afin de continuer, non pas de vivre, mais de respirer. Ce qui constitue en soi un exploit.


Réussiront-ils à réparer le tort qui leur a été fait? Alix pourra-t-elle empêcher son frère de commettre l’irréparable? Je ne peux vous en dire plus sur ce court roman de 130 pages, sinon que l’écriture d’Isabelle Gagnon est efficace et puissante. Que l’intrigue est impeccablement ficelée et tient le lecteur captivé jusqu’à la toute fin! Le reste, je vous laisse le plaisir de le découvrir vous-même. 

Yannick Ollassa / La Bouquineuse boulimique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire