vendredi 20 novembre 2015

Elektra à l'Opéra de Montréal

L’Opéra de Montréal présente les 24, 26 et 28 novembre, Elektra, de Richard Strauss, sous la direction du chef Yannick Nézet-Séguin. C’est un court opéra de 1 h 40, donc parfait pour s’initier. En plus, des billets sont disponibles à partir de 20$ !


Agnes Zwierko (Egisthe) & Lise Lin dstrom (Elektra) © Yves Renaud
Voici l’argument de l’opéra.
«Sous le regard de leur surveillante, des servantes commentent le comportement étrange d’Électre qui, chaque soir, pleure la mort de son père Agamemnon, assassiné par sa femme Clytemnestre et son amant Égisthe. Restée seule, Électre invoque le nom de son père, et revoit le meurtre dont il a été victime. Une pensée l’obsède : venger cette mort avec l’aide de son frère Oreste, exilé.
Chrysothémis, sœur d’Électre, entre, inquiète. Elle l’informe que Clytemnestre et Egisthe menacent de l’enfermer dans une tour. Elle lui confie aussi son rêve d’avoir des enfants et d’être heureuse.  Électre méprise la faiblesse de caractère de sa sœur.  On entend alors approcher Clytemnestre, accompagnée de son cortège. Électre veut confronter sa mère. Chrysothémis tente de l’en dissuader, en vain, et s’éclipse.
Clytemnestre paraît. Tourmentée par les cauchemars qu’elle fait chaque nuit, elle demande à Électre
Lise Lindstrom (Elektra) - © Yves Renaud
 par quel sacrifice elle pourrait les faire cesser. Électre lui révèle alors que seule sa propre mort, sous les coups d’Oreste, saura en venir à bout. Une confidente entre et murmure à l’oreille de Clytemnestre une nouvelle qui semble la réjouir. Elle sort sous le regard intrigué d’Électre.
Chrysothémis reparaît, horrifiée, et déclare que deux étrangers ont annoncé la mort d’Oreste. Électre refuse d’abord d’y croire, puis essaie de convaincre sa sœur de l’aider à tuer Clytemnestre et Égisthe. Devant le refus de Chrysothémis, Électre décide d’agir seule.
Tandis qu’elle récupère la hache ayant servi à tuer Agamemnon, entre un des étrangers porteurs de la terrible nouvelle. Après avoir reconnu Électre, il révèle son identité : il est Oreste, son frère dont le retour fut tant espéré. Oreste accepte d’accomplir la vengeance et, peu après, on entend, venant du palais, les cris d’agonie de Clytemnestre.
Électre apprend, par Chysothémis et les servantes, le retour d’Égisthe. Elle l’accueille avec une étrange amabilité et l’escorte jusqu’au palais où, une fois entré, il sera aussi assassiné. Sa vengeance ainsi accomplie, Électre, ivre de joie, se lance une danse extatique au terme de laquelle elle s’effondre.»
 
Pour de plus amples informations et pour vous procurer des billets, rendez-vous au site suivant : http://www.operademontreal.com/fr
 

Sculpture d'Agamemnon -© Yves 20Renaud




HORAIRE :
21, 24, 26 et 28 novembre 2015

DÉBUT : 19 h30
DURÉE : 1 h40
ENTRACTE : aucun
SALLE : Wilfrid-Pelletier
LIEU : Place des Arts
PRÉOPÉRA : 18 h 30


Billets à partir de 20$

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire