mardi 14 juillet 2015

Pistolet & talons hauts

Lorsqu’une de ses protégées disparaît, Charlie, une travailleuse sociale à la redoutable vocation de « saveuse » fait appel à Christopher McRae, un détective recommandé par son père, pour l’aider à la retrouver. Le brun ténébreux se montre plutôt rébarbatif. Arrogant et prétentieux, il donne du fil à retordre à Charlie, qui est idéaliste, bien élevée, mais qui n’a pas non plus la langue dans sa poche. Cela donne lieu au classique bad boy/good girl, « tu m’énerves, mais je te veux ». Les protagonistes ont tous deux un caractère fort, ce qui les mène à de nombreuses confrontations.

Du côté de sa vie personnelle, Charlie hésite à entamer une relation amoureuse avec son supérieur, Dylan. Il est beau comme un dieu, gentil, attentionné, parfait quoi! Mais… quelque chose ne clique pas. Pourtant, Dylan est disposé à lui donner la lune. Il est bien plus courtois que Chris, qui semble tout faire pour la contrarier.

Malgré les caractéristiques typiques des romans d’amour qui nous les rendent un peu prévisibles, c’est très bien écrit. L’intrigue est bien ficelée, les personnages sont sympathiques et complexes. Quant à la tension sexuelle entre Charlie et Chris, elle est à vous donner des chaleurs!

Au-delà de la trame de romance, Sylvie G. aborde, de façon sommaire, mais correcte, la question du trafic humain, un problème assez important en protection de la jeunesse. Cela en fait un roman qui, sous des allures de pur divertissement, touche des problématiques sociales.

Bien sûr, je vous le concède, la couverture est peu attrayante, mais si vous êtes amatrice de romans d’amour, ne laissez pas cela vous freiner. C’est une lecture prenante et divertissante, tout ce dont on a besoin pour décrocher.

Disponible en format Epub au Québec chez Archambault, en format papier et électronique en Europe.


Yannick Ollassa / La Bouquineuse boulimique


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire