lundi 13 avril 2015

Annie-Claude Thériault remporte le Prix de la nouvelle Radio-Canada

© Fabrice Gaëtan
C’est Annie-Claude Thériault qui se mérite la Prix de la nouvelle Radio-Canada, pour sa nouvelle titrée L’abattoir. Le jury, composé de l’auteure acadienne France Daigle, de l’auteur de romans policiers Martin Michaud et de l’auteure et éditrice Mélanie Vincelette, l’ont choisi pour la singularité de l’écriture de l’auteure. Il soulignent « la virtuosité de l’écriture et le pouvoir d’évocation » de madame Thériault. 

Son premier roman Quelque chose comme une odeur de printemps, publié en 2012 aux Éditions David, nous avait particulièrement charmé. Tout comme son roman, la nouvelle émeut. Annie-Claude Thériault a une plume très sensuelle. On sent, on voit, on goûte! C’est une écriture travaillée, imagée.
 
La lauréate recevra une bourse 6000 $, offerte par le Conseil des arts du Canada, et aura droit à une résidence d’écriture au Centre Banff, en Alberta. Sa nouvelle sera publiée dans le numéro de mai du magazine enRoute d’Air Canada.

Quant à eux, les quatre finalistes recevront chacun 1000 $, offerts par le Conseil des arts du Canada. Les voici :


Félicitations à tous!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire