lundi 22 septembre 2014

Tout simplement compliqué, d'Annie L'Italien


Ah, que j’aime l’écriture de cette auteure! Je l’ai découvert avec Petit guide pour orgueilleuse légèrement repentante, publié en 2008. C’est avec bonheur que j’ai retrouvé le sympathique duo que forment Jean-Simon, le détective privé, et Emma, la médium, qu’on a rencontrés dans Ce ne sera pas si simple. Si vous ne l’avez pas lu, rassurez-vous, un avant-propos vous informe des principaux éléments dont vous avez besoin pour situer les personnages.

Tout commence alors qu’Emma accompagne un couple d’amis lors de la visite d’une maison mise en vente après le décès de sa propriétaire. Au cours de la visite, Emma est contactée par l’esprit de la vieille dame. Cependant, celle-ci ne veut pas s’entretenir avec la médium, mais la somme de contacter ses petits-enfants. Pour mener à bien leur mission, Emma demande l’aide de Jean-Simon. Alors qu’ils commencent leurs recherches pour identifier et retrouver la descendance de la dame, certains d’entre eux sont assassinés, ce qui, bien évidemment, leur compliquera la tâche.

À l’instar des autres romans de l’auteure, Tout simplement compliqué pullule de revirements de situation et de quiproquos tant dans la vie professionnelle des personnages que dans leur vie sentimentale.

La bonhomie d’Emma est tout simplement charmante. Sa manie de toujours trouver l’aspect positif d’une situation me fait toujours sourire. Je me sens moins seule à avoir cette habitude qui en fatigue plus d’un. Jean-Simon, pour sa part, est un ronchonneur sympathique qui vient contrebalancer le côté excentrique d’Emma.

La plume fringante d’Annie L’Italien agit comme un baume en ces jours où l’automne se profile à l’horizon.


Yannick Ollassa / La Bouquineuse boulimique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire