mardi 2 septembre 2014

Écrire le mal, de Claude Champagne

À la mort de son père, Jean Royer hérite de son agence d’investigation.  Écrivain, bien qu’il n’ait pas écrit une ligne depuis que sa fille a disparu six ans plus tôt, il ne sait que faire de l’entreprise de son père. Ne voyant pas quoi faire avec, il envisage de la vendre. Alors qu’il se rend à l’entreprise pour aviser ses employés, il est entraîné dans une enquête concernant un sanctuaire où se trouvent plusieurs animaux démembrés et éviscérés, cloués sur des arbres. Il se trouve alors pris dans la recherche du coupable qui, de toute évidence, n’est pas très sain d’esprit. C’est ainsi qu’il rencontre Marcel, un ancien policier à la retraite dont le chien fait partie des victimes. Ensemble, ils pisteront le coupable, à leurs risques et périls. En cours d’enquête, ils découvriront que la disparition de la fille de Royer est peut-être liée à cette histoire.

Un roman bouleversant qui aborde le mal dans sa plus dérangeante expression. On passe à la fois du côté des victimes et des agresseurs. Les personnages sont complexes et si bien construits, si véridiques que le lecteur est entraîné même malgré lui dans les profondeurs de la souffrance.

Claude Champagne traite également de la relation difficile entre le personnage principal et son père à qui il en a toujours voulu de ne pas avoir enquêté sur la disparition de sa fille, ainsi que de la relation avec sa fille en usant d’une grande délicatesse. Le suspense accroche le lecteur, la richesse des personnages ainsi que l’écriture simple et efficace ont fait en sorte que je n'ai su déposer le livre qu'à la fin. Rien n’a pu me distraire ni me faire prendre des pauses – ce qui signifie beaucoup puisque j’ai lu le roman en format numérique, ce que je n’apprécie généralement pas. Et que dire de cette fin qui vous ébranlera à coup sûr ! À mon avis, c’est un des romans à lire cet automne.

Au passage, c'est la sélection du mois de septembre de notre Club de lecture!

En librairie le 10 septembre !
  

Yannick Ollassa / La Bouquineuse boulimique

2 commentaires:

  1. Merci Yannick !
    Ce roman est le prochain sur ma table de lecture. J'avoue que je suis gâté présentement ... je suis en train de lire le dernier Roxanne Bouchard !
    Je prends tout mon temps pour le déguster mais tu viens de me bousculer (gentiment) un peu, en me donnant le goût de lire le roman de Claude !
    Les passeurs littéraires sont (je m'inclus !!!) des tortionnaires !!!
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  2. Il m'intrigue celui-là. Allez hop, dans le petit carnet de notes!

    RépondreSupprimer