mercredi 16 avril 2014

Un air de printemps!

Mercredi matin, Juliette (elle préfère qu’on l’appelle Jules), 13 ans, se réveille au son de la voix de sa mère qui ne cesse de l’appeler. Encore endormie, elle croit que sa mère lui fait un poisson d’avril ( hé oui, c’est le 1er avril), lorsqu’elle lui annonce qu’à la fin de la journée, elles s’envolent à New York pour une semaine pendant le congé de Pâques. Mais c’est bien vrai, sa mère doit s’y rendre pour rédiger un article pour une revue.

La jeune fille rêve déjà de tout le magasinage qu’elle pourra faire dans la ville qui ne dort jamais. Quelle n’est pas sa déception quand sa mère refuse d’aller magasiner!  Juliette se prépare à passer une semaine ennuyante, contrainte de suivre l’itinéraire dressé par sa mère. Mais, comment New York peut-il être monotone avec ses musées, ses danseurs de rues, Time Square et Central Park? En réalité, Jules est davantage charmée qu’elle n’ose l’avouer à son enthousiaste mère qui se transforme en guide touristique. De plus, alors qu’elle ne s’y attendait pas, Juliette fait d’intéressantes rencontres et vit des émotions encore plus fortes qu’elle n’aurait cru.

Juliette est pimpante, intelligente et adorable. Les descriptions de Rose-Line Brasset font rêver! On en apprend sur la ville et on a qu’une envie, s’y rendre pour visiter tous les lieux dont l’auteure nous a parlé! À ce sujet, il y a en annexe un carnet de voyage, un lexique français-anglais, un questionnaire à réponses multiples et une liste des endroits à visiter.

Juliette à New York  c’est la fraîcheur printanière dont on a tant envie en ce moment!

À lire!


Yannick Ollassa / La bouquineuse boulimique 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire