vendredi 25 avril 2014

Décoder les non-dits

L’envol de la frénésie générée par la synergologie s’est concrétisé davantage en  2000, alors que Philippe Turchet publiait un ouvrage sur le sujet, soit l’étude de l’humain par l’analyse de son langage non verbal. Issue de nombreuses recherches en neurologie, psychiatrie, psychologie ainsi que dans d’autres domaines, la synergologie a beaucoup fait parler. Depuis, plusieurs ouvrages ont été écrits sur le sujet, certains relevant plus de la psychopop que de l’étude scientifique de la relation entre le cerveau, les pensées, les émotions et le corps.

Plusieurs chercheurs s’entendent à dire que ce que notre corps communique constitue entre 50% à 90 % de la communication humaine. Et que le corps mentait que très rarement, les émotions et pensées passant plus rapidement du cerveau au corps que du cerveau à la parole. Notamment, parce que le cerveau peut faire le coquin et censurer ce que l’on pense à notre insu, ce qui fait qu’on ne peut même pas en parler. C’est bien de le savoir, mais encore faut-il être en mesure de décoder ces messages!

Certaines personnes l’ont étudié et arrivent à lire chez l’autre ce que celui-ci ne dit pas. C’est comme ça qu’un thérapeute, qu’il soit psychologue, psychothérapeute, massothérapeute, ostéopathe, peut déceler si vous avez eu une bonne semaine ou non, si vous ressentez des tensions ou des émotions d’un certain type.

Annabelle Boyer, une spécialiste des relations de travail, a suivi la formation dispensée par Philippe Turchet. Elle transmet dans ce livre l’essentiel de ce qu’elle a appris. Je dois dire que c’est très étoffé, l’auteure référant à des recherches qu’elle recommande comme lecture complémentaire. Les très nombreuses photos permettent de constater la différence entre plusieurs postures, expressions et micro expressions qui ont des significations différemment les unes des autres. À cela s’ajoutent des anecdotes, des exercices d’observation. Les principes sont illustrés dans diverses situations, telles que les entrevues d’embauche – que vous soyez le candidat ou l’embaucheur –, les rencontres d’équipe, de supervision, etc.

C’est un livre où les concepts sont étayés et qui sera d’une grande aide aux professionnels tels les professionnels de la relation d’aide, des relations de travail, des ressources humaines, du milieu légal. Mais serez-vous un Cal Lightman, personnage de la série télévisée Lie to me, à la fin de votre lecture? Absolument pas! Et il ne le faudrait pas! Par contre, si vous êtes prêts à l’auto-analyse et la conscience de soi que cela demande, vous serez en meilleure posture pour non seulement comprendre les autres, mais vous comprendre vous-même. 


Yannick Ollassa / La Bouquineuse boulimique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire