samedi 28 décembre 2013

Les désastrées de Mélikah Abdelmoumen : la recension et une entrevue avec l'auteure

Aujourd'hui, je vous offre un billet combiné qui comprend ma recension du dernier roman de Mélikah Abdelmoumen, Les Désastrées, paru aux Éditions VLB cet automne, et une entrevue réalisée ces derniers jours.

Je ne peux débuter autrement qu'en vous disant que l'histoire de Norah Silverman, ou de Norah-Jane Silver fait partie de mes coups de cœur de l'automne. C'est la raison pour laquelle je l'ai choisi comme sélection du Club de lecture du mois de décembre. C’est un roman que j’ai dévoré avec plaisir et délectation. 

Nora-Jane Silver est une star du monde musicale, issue de parents musiciens, se suicide à son appartement parisien à l’âge de 37 ans. C’est ainsi que débute le roman. Guidés par son fantôme, on retrace sa vie et plus particulièrement les événements qui ont, de près ou de loin, mené à son suicide.

On plonge peu à peu dans ce qu’a été la vie de Nora-Jane et dans les débris dans lesquels certains événements ont laissé sa psyché. Remplie de contradictions, la chanteuse est à la fois rebelle, anticonformiste, féministe, possède un physique presque entièrement refait, physique qu’elle habille de façon très aguicheuse. Elle n’a été amoureuse qu’une seule fois, et ça n’aura duré que quelques mois. Lorsque ses parents ont appris son idylle avec leur ami, aussi membre de leur groupe musical, ceux-ci ont exigé que l’homme mette un terme à leur relation. Cet amour est central. Il y a une carence qu’elle cherche à combler, sans succès. Après cela, elle n’a pas été en mesure de se lier à qui que ce soit, sauf à Alice, une journaliste qui est devenue sa meilleure amie, une collègue de l’ennemi juré de Nora-Jane, Thibaud Pasquier, le journaliste qui l’a vertement critiqué à maintes reprises.

Par l’entremise de la protagoniste, Les Désastrées aborde la réalité des stars coincées dans l’image que se fait le public d’elles, dans les rêves du public. Les gens n’aimant que le personnage, pas la personne. Tout au long du livre, on vogue dans cette dualité : l’humain vs l’image. On se rend rapidement compte que l’humain derrière l’image, le public n’en ont rien à foutre. Pourtant il s’agit d’une personne comme les autres. Et cette personne, dans ce cas-ci Nora, souffre d’isolement, de manque de reconnaissance pour l’être qu’elle est vraiment. Cela la mène sur le chemin de l’autodestruction. Elle cite d’ailleurs ce passage d’une chanson de Nine Inch Nails : « I hurt myself today to see if I feel ». Elle voue d’ailleurs une adoration pour le chanteur du groupe, Trent Reznor, depuis son adolescence.

Les « X » qui, comme moi, ont vécu leur jeunesse au son de la musique alternative trouveront leur compte dans toutes les références des groupes de l’époque, qu’il s’agisse de The Cult, Skinny Puppy, Pearl Jam, et j’en passe. Pour ceux qui connaissent un peu la télévision française, il y a des petits clin d’œil à Canal +, On n’est pas couché et Salut les terriens.

On adore les personnages, qui sont tout en aspérités, écorchés qu’ils ont été par la vie. 
Mélikah Abdelmoumen a une plume vive où le sarcasme est omniprésent. J’aime ce ton caustique, cynique à mort! Cette hargne, cette rage sous-jacente derrière laquelle elle cache sa douleur d’écorchée vive. Les mots de l’auteure éveillent les souvenirs de nos propres amours impossibles, perdus, et on sent la douleur, la peine. Elle est tout aussi efficace lorsqu’elle parle de passion, violence, détresse, de relation mère-fille, d’amitié.


Ce roman m’a tant chamboulé qu’il m’a enchanté. Il figure dans le top 3 de mes lectures de l’automne. À découvrir !

Dans la boite aux lettres cette semaine!

Les livraisons de la saison d'hiver ont déjà commencé! Nous avons reçu l'un des romans qui, nous nous le sommes laissés dire, fera parlé de lui durant la saison littéraire d'hiver 2014. On peut pas vous cacher qu'on a hâte d'en compulser les pages pour vous en parler!

Bon week-end!

Les Blondes, d'Emily Schultz, chez Alto

lundi 23 décembre 2013

Une autre année tire à sa fin!




Ce fut un plaisir de passer une autre année en votre compagnie! Merci de nous suivre dans nos aventures livresques!

Nous vous souhaitons d'agréables moments avec vos proches, et de belles lectures qui sauront vous transporter.
Bises,

Dominique et Yannick


samedi 21 décembre 2013

Dans la boîte aux lettres cette semaine!

Recevoir ce livre juste avant les fêtes promets des moments intéressants! À mes proches, je blague! Je ne me servirai pas de ce livre pour analyser votre langage non-verbal... je le fais déjà depuis des années!!! Hahaha! ;-)


Je lis en vous... savez-vous lire en moi?, d'Annabelle Boyer,
chez Béliveau Éditeur

Le dernier de Planches d'enfer, dédicacé par l'auteure en plus! Wow! On aime ça! Bien hâte de lire la fin d'une série qu'on a beaucoup aimé!
Planches d'enfer, tome 4 - La grande finale, de Chloé Varin,
chez Les Intouchables

mardi 10 décembre 2013

Ma liste de souhaits de cadeaux de Noël

En préparant les articles sur les suggestions cadeau, une idée a surgit en moi. J'avais envie de vous partager une liste des livres que je désire lire. Bien sûr, il y en a beaucoup. J'ai dû faire des choix déchirants pour vous présenter les dix livres qui me font de l'oeil depuis le jour où je les ai vu, où j'ai lu les quatrièmes de couverture.



La tête ailleurs, Nicolas Bedos, Robert Laffont

Fan invétérée de Nicolas Bedos, j'ai lu les deux tomes du Journal d'un mythomane avec délice. J'adore l'esprit de cet homme et son humour incisif. Bien sûr, ce n'est pas à prendre au premier degré. Je suis impatiente de me replonger dans l'univers de cet auteur, dramaturge et maintenant réalisateur, qui joue si bien avec le verbe que cela en est époustouflant!

Nelson Mandela - une vie en mots et en images, Nelson Mandela et Desmond Tutu, 
Michel Lafon

Bien avant la mort de ce grand homme que j'estime être le dernier «
héros» de notre époque, je voulais mettre la main sur ce livre. Cependant, comme ma pile à lire menaçait dangereusement de m'ensevelir, je n'en ai pas fait l'acquisition. Bien que j'ai rédigé un travail final d'histoire à son sujet à l'époque où j'étais aux études, j'ai encore soif de mieux saisir qui était cet homme, encore envie de m'en inspirer. D'autant plus que ce livre a été rédigé par lui et son grand ami Desmund Tutu. J'espère en avoir la chance, malgré toutes mes autres lectures.

Moi, Christiane F., la vie malgré tout, 

Christiane V. Felschirinow et Sonja Vukovic, Flammarion

Moi Christiane F., 13 ans, droguée et prostituée est un des livres qui m'a beaucoup marqué alors que j'avais 12 ans. Je me souviens que lorsque je l'ai refermé, c'était pour le réouvrir et le relire encore. Je dois bien l'avoir lu cinq fois, en tout. Est-ce la curiosité qui fait que je souhaite lire cette «suite»? Certes, c'est probablement le cas. L'intervenante et thérapeute que j'ai été aimerait bien savoir ce qui est advenue de cette jeune fille. Comment a-t-elle réussi à se sortir du cercle vicieux dans lequel elle était 
engouffrée?


Mirois, Caroline Allard, India Desjardins, Danielle Fournier, Mélikah Abdelmoumen, 

Karine Glorieux  Claudia Larochelle, Jennifer Tremblay, VLB

J'aime bien les recueil de nouvelles d'auteurs différents ayant un thème commun. Lorsque Miroirs est sortie, j'ai manifesté mon intérêt pour le livre. Malheureusement, je n'ai pas eu l'opportunité de mettre la main dessus pour le lire. Puis la pile à lire m'a 
engouffré... Les thèmes de l'identité, des relations interpersonnelles, de l'amour, du passé qui rattrape et de l'avenir à construire m'ont toujours passionnés. Ici, sept femmes parlent de ses thèmes. Dans le lot, il y a plusieurs auteurs que j'apprécie et d'autre que j'aimerais découvrir.


Les perroquets de la place d'Arezzo, Eric-Emmanuel Schmitt, Albin Michel

Tout roman qui parle de sexualité et de sa place dans une relation de couple m'interpèlent particulièrement en tant qu'ancienne sexologue. L'auteur y questionne aussi la notion d'amour inconditionnel. Je suis absolument curieuse de lire ce qu'il a à en dire. Une brique que j'aimerais bien dévorer durant la période des fêtes!


Le Noël de Marguerite, India Desjardins et Pascal Blanchet, La Pastèque

Je découvre à nouveau tranquillement le plaisir des BD et des romans graphiques. Ayant adoré La célibataire d'India Desjardins, il est naturel que je sois attirée par l'histoire de cette Marguerite, une dame âgée esseulée. 


Scellé plombé, Maxime Olivier Moutier, Le Marchand de feuille

Un roman sur l'amour, les relations de couple et la difficulté à entretenir une relation aimante et  satisfaisante au cours des années. Le couple est-il voué à l'échec dès ses prémisses? C'est un peu ce que semble affirmer l'auteur. Quels sont ses arguments? J'ai envie de les lire, de pouvoir m'objecter ou manifester mon accord. Le point de vue de tous sur ce vaste sujet m'intéresse.


Depuis de nombreuses années, je lis rarement ce genre de romans. J'aimais ça alors que j'étais adolescente, j'en dévorais. Maintenant, j'ai découvert tant d'autres choses qui m'enrichissent que j'ai peu de temps pour me plonger dans ce type de lecture. Mais qui n'est pas curieux de connaître la suite du Shinning? L'auteur saura-t-il, après tant d'année, retrouver le fil, l'esprit d'une de ses oeuvres les plus populaires? Hum... hâte de voir!


L'invention de nos vies, Karine Tuil, Grasset

Après avoir entendue l'auteure en entrevue à La Grande librairie, j'ai su qu'il me fallait lire ce roman. Quand j'ai lu la chronique de mon estimé collègue, Lionel Clément, de L'Ivre de lire, cela a scellé mon opinion. Nous vivons en effet dans un monde d'apparence où ceux qui «réussisse», ceux qui connaisse une ascension sociale sont ceux qui auront suffisamment manipulé leur image afin qu'elle réponde à ce que l'on attend d'eux, et non à ce qu'ils sont vraiment. Le pire dans tout cela, c'est qu'ils se prennent à croire leurs propres mensonges...


Le bleu est une couleur chaude, Julie Maroh, Glénat

La BD qui a reçu les honneurs au Festival 
d'Angoulême et 2011 a inspiré le réalisateur Abdellatif Kechiche, qui en a fait le film controversé La vie d'Adèle, tome 1 et 2. Les deux relatent l'histoire d'amour entre deux femmes. L'une des deux décède et la conjointe éploré va rendre visite aux parents de la défunte pour leur remettre le journal intime de leur fille. Une histoire qui me semble touchante et que j'aimerais bien lire.
Yannick Ollassa / La Bouquineuse boulimique

lundi 9 décembre 2013

Suggestions de cadeaux : chick lit

Vous avez, dans  vos proches, une femme qui apprécie la chick lit, ou littérature féminine? Hé bien on a quelques recommandations pour vous. Ce sont toutes des lectures divertissantes qui ont leur part de drame et leur part d'humour. Je suis convaincue que ces lectures sauront leur plaire!


Cher trou de cul, Annie Quintin, VLB 
(Désespérés s'abstenir version bonus et bonus également en vente)



Clara et Damien, c'est fini! La belle demoiselle doit donc faire le deuil de cette relation, mais comment le faire quand on ne comprend pas vraiment ce qui s'est passé? Tout au long du roman, on accompagne l'héroïne et ses copains dans son processus. Je dois dire que lorsque je l'ai lu, il y avait longtemps que je n'étais pas entrée dans un roman comme ça... Plongée... Les histoires de peine d'amour ont cet effet-là, quand elles sont bien écrites, comme c'est le cas ici. Elles vous prennent aux tripes, vous balaient, vous aspirent comme un siphon. On tourbillonne dedans en essayant d'atteindre la surface, de ne pas se laisser entraîner vers le fond. Puis, il y a cet humour, comme des bouffées d'air salvatrices auxquelles on s'accroche. Un coup de coeur!

L'aventurière des causes perdues, Marie Potvin, Goélette

En voie de devenir la reine de la romance québécoise, Marie Potvin raconte l'histoire d'Évangéline, amoureuse éperdue prête à tout pour reconquérir Gabriel, l'amour de sa vie. L'auteure s'est inspirée du poème de l'auteur Henry Wadorth Longfellow, popularisé par la chanson que l'on connaît. C'est donc dire que cela ne se passera pas comme la belle Évangéline le souhaite.
Les personnages attachants de l'auteure et son sens du romantisme forment un roman qui fera craquer les amatrices du genre. On tourne les pages sans pouvoir s'arrêter. Parfait pour les soirs de vacances où vous pourrez vous permettre de lire toute la nuit.


Les héros, ça s'trompe jamais, tome 1, Marie Potvin, Goélette

Marie Potvin nous présente un mélange de soap américain et de Harlequin modernisé et québécisé. Un vrai roman d’amour. Les héros, ça s’trompe jamais ! C’est l’histoire des trois frères Grondin et des femmes qui les entourent. On vogue dans les rebondissements de leurs tribulations amoureuse avec grand plaisir. Résolument québécois, près de nous. Tant dans ses références que dans sa langue, la série Les héros, ça s’trompe jamais plaira assurément aux amatrices de littérature romantique.


Les chroniques de Madame Unetelle, Danielle Verville, Québec Amérique

Avertissement :
Bon, ok! c'est pas tout à fait de la chick lit, mais ça s'adresse en particulier aux femmes, c'est pourquoi je le publie ici également!
Maman de quatre enfants, Danielle Verville a démarré un blogue où elle a consigné des ses réflexions sur la maternité, la famille, le travail, le couple, la société dans laquelle nous vivons. La vie des femmes d'aujourd'hui, quoi! Déchirées que nous sommes entre la vertu et le plaisir, l'achat local ou les chaussures craquantes pas écolo-socio-responsable pour cinq sous. Je me suis bidonnée tout autant que je  me suis questionnée sur mes propres valeurs et la cohérence de la vie que je mène en lien avec celles-ci. J'ai adoré la chronique qui se questionne à savoir si les familles avaient maintenant le statut d'handicapés, puisqu'elles bénéficient maintenant de stationnements tout près de l'entrée des centres commerciaux. Je me suis esclaffée alors que l'auteure se questionne à savoir si la conciliation travail-famille était devenu un trouble obsessif-compulsif (hum... 
peut-être pas si fou que ça), bref, j'ai passé de très agréables moments. Dédramatiser, des fois, ça fait du bien!

Au fait, voici un concours pour gagner un exemplaire signé par l'auteure, ou... une dinde! 
http://www.quebec-amerique.com/unetelle-concours.php



Le chic, le chèque et le choc, tomes 1 et 2, Danielle Couture, Libre Expression

Justine, Chloé et Sarah sont trois femmes pétillantes et amusantes. On aime les femmes qui s'assument et qui savent ce qu'elles veulent... ou semblent savoir ce qu'elles veulent ;-). Dans le premier tome, l'accent est mis sur Justine, une femme qui assume ses désirs et  se refuse à l'amour. Elle avance la théorie que l'homme parfait possèderait le chic, le chèque et le choc. Cette combinaison étant rare, elle se contente d'avoir des relations passagères, soit pour le chic, le chèque ou le choc. Dans le deuxième tome, les projecteurs se tournent davantage sur Sarah, maintenant mère monoparentale, qui pédale pour concilier travail et famille. Bien sûr, un homme lui tourne autour. La question demeure : possède-t-il les trois C?
Une série remplie de quiproquos que l'on dévore avec plaisir!



La vie épicée de Charlotte Lavigne, tome 4, Foie gras au torchon et popsicle aux cerises,

Nathalie Roy, Libre Expression (tomes 1, 2 et 3 disponibles)

Le dernier (et vraiment le dernier) épisode de 
La vie épicée de Charlotte Lavigne. On retrouve la protagoniste deux ans après qu’on l’ait laissé dans le tome 3. Elle est de retour au Québec, s’est réconciliée avec son Maxou chéri avec qui elle a le bonheur d’avoir Adrien, son fils adoré. Animatrice de télé à temps partiel, elle travaille également avec son tendre époux dans la boîte de relations publiques de celui-ci. Toujours entourée d’Ugo et de Marianne, elle a tout ce dont elle a rêvé. Cependant, il semblerait qu’il manque un petit quelque chose… mais quoi?
Un très bel au revoir à notre Charlotte favorite!




Histoires de filles sous le soleil, Nadia Lakhdari King, Catherine Girard-Audet 
et Caroline Allard, Goélette

Question de se sortir un peu de la grisaille, voici un roman constitué de trois histoires originales qui se passent sous le soleil. Dans l'une, une famille se rend dans un tout-inclus pour assister à un mariage, dans une autre, quatre amies de longue dates se donnent rendez-vous dans un tout-inclus pour resserrer leurs liens, puis finalement, dans la dernière, amis et famille font une croisière ensemble. C'est là que Julie, qui n'est pas très maternelle, devra relever le défi de s'occuper des enfants du groupe. Rire et évasion sont au rendez-vous! En plus, une partie des profits est remise à la Fondation du cancer du sein.




21 robes - toutes les robes ont une histoire, Lindsay Jacques-Dubé, Recto Verso

Défaite aux élections, Lindsay se retrouve sans emploi et avec une garde-robe qui contient 21 belles robes acheté pour les porter des événements spéciaux auxquels elle n'aura plus l'occasion de participer. Au lieu de déprimer, elle «retrousse ses manches» et décide de créer des opportunités de porter ses belles parures. Avec humour et un brin de dérision, Lindsay raconte comment on compose avec une situation que l'on n'a pas souhaitée. Quand la vie nous donne des citrons... on ajoute de la vodka! ;-)

dimanche 8 décembre 2013

Suggestions de cadeaux de Noël - Littérature, essai, etc.

Voilà un échantillon qui représente bien nos lectures... éclectique. Oui, c'est bien le mot. Du plus léger au plus sombre. Je ne saurai quoi dire de plus.


Là où croît le péril, croît aussi ce qui sauve, Hubert Reeves, Seuil

Le célebre astrophysicien et vulgarisateur Hubert Reeves présente un nouvel ouvrage où il sonne l'alarme sur la situation de la planète. À travers l'histoire de l'Univers, il explique que l'homme est le pire ennemi de la terre, mais il peut également être son plus grand allié. Il nous enjoint à passer à l'action afin de freiner le processus de dégradation de la terre qui s'est enclenché. 
Cet ouvrage rejoint et complète son précédent : L’Univers expliqué à mes petits-enfants. En fait, c’est la maturité et l’implication de l’auteur dans son écosystème, entre autres par son association « Humanité et biodiversité », qui ont servi à ce grand conteur dans la livraison de cette dernière œuvre. Parfois dérangeant, en nous mettant face au rôle déterminant que nous avons joué et que nous exerçons toujours, il reste infiniment instructif, c’est un constat de l’état actuel de la planète et de nos options pour en améliorer le sort. 

Danse noire, Nancy Huston, Leméac/Actes Sud

Milo se meurt. Un réalisateur veut produire un film sur son existence particulière. Il retrace ses origines, de son grand-père en Irlande à Montréal à sa mère amérindienne. Puis il dresse le portrait de la vie de son protagoniste, qui a vécu dans plusieurs pays. 
Danse noire aborde la transmission des origines et leur influence sur notre propre vie.
Avertissement : Les amateurs de romans complexes et originaux seront servis avec le dernier Nancy Huston. Dans celui-ci, elle expérimente avec une narration plutôt cinématographique qui, aussi, se fait en français québécois et en anglais, avec de nombreuses notes en bas de page. 

Les sangs, Audrée Whilelmy, Leméac

Un petit roman d'une intensité et d'une puissance troublantes. L'auteur d'Oss nous revient avec l'histoire de sept femmes qui auront croisé la vie de Féléor Bathélémy Rü, que l'on appelle aussi l'ogre. Au coeur du journal de chacune, où elle consigne leurs expériences sexuelles, se trouve la passion. Dans tout ce qu'elle a d'excessif, de violent. La passion qui fini par tuer, inéluctablement.
Un roman qui secoue... intensément. 

Les souliers de Mandela, Eza Paventi, Québec Amérique

Fleur Fontaine, une jeune québécoise, vit une rupture amoureuse qui la met à mal. Être dans la même ville que son ex s’avère si éprouvant qu’elle cherche un moyen de fuir. Elle obtient un stage en Afrique du Sud et c’est le cœur en compote qu’elle quitte pour un pays, où elle sera propulsée à des années-lumière de sa zone confort. Ce qu'elle y vivra la changera à jamais. Les personnages d'
Eza Paventi sont bouleversants d'humanité. D'une écriture sublime et une impressionnante sensibilité, l'auteure suscite des réflexions tant troublantes que nécessaires. Elle dépeint l’ambiance dans laquelle évolue Fleur avec une acuité qui transporte le lecteur à ses côtés. Tout comme celle-ci, le lecteur se demande comment ces gens peuvent être si intègres, si généreux et si dignes. Ils le sont, un point c’est tout.

Un roman émouvant, inspirant, transcendant. Un de mes coups de coeur de la saison littéraire de l'automne 2013.

Prendre acte, Andrée Yanacopoulo, Boréal

Pour ceux qui, comme moi, on beaucoup apprécié 
Hubert Aquin, c'est l'occasion de connaître la femme qui a partagé sa vie. Une femme qui est beaucoup plus que «la femme de». Entre les nombreux déracinements et enracinements, on découvre une femme engagée tant en psychiatrie (elle a effectué d'importantes recherches sur le suicide), qu'en littérature ainsi que pour la cause féministe. Elle relate sa vie en trois parties : avant Hubert Aquin, avec l'auteur et sans lui. Un récit touchant et inspirant.

Le coffret Expression Rouge


Exit la mommy porn, on a ici de la littérature érotique de grande qualité! Les quatre courts romans sont écrits d'une façon tout simplement exquise. Chacun a une histoire bien présente dans laquelle on retrouve des scènes de sexualité tout simplement sensuelles. Qu'il s'agisse des aventures d'une thanatologue, une femme de carrière qui s'initie à l'art du ligotage pour sauver son couple, d'une adjointe dans un cabinet d'avocat qui, sous la force du désir pour un inconnu, part pour un road trip érotique ou d'une femme qui quitte tout pour devenir maréchal-ferrant et qui découvrira la sensualité sous des visages qu'elle n'aura jamais cru possible, le tout est toujours raconté avec bon goût et grand talent littéraire. Alors, comme vous le suggère la maison d'édition, «laissez -vous prendre au jeu du désir...»

Sur le fil, Maude Déry, Tryptique

Le recueil de nouvelles de 
Maude Déry a un point commun : le deuil et la perte. S’immiscer dans cet univers, c’est se retrouver en quelque sorte en terrain connu. S’il y a une chose qui est bien présente dans la vie, c’est bien la perte. Celle d’un être cher, d’un amour, de la beauté, de la santé, de la motricité, etc. On retrouve, au cœur d'un tsunami d’accablement, le mépris. Celui de l’autre, mais surtout celui de soi. Celui dont il est indispensable de s’affranchir pour renouer avec l’espoir, avec la vie.

À l’aide de mots doux, feutrés, même, tout comme de termes plus brutaux, l’auteure témoigne de la force du désarroi et de celle nécessaire pour inverser la vapeur et revivre enfin. Un recueil d’une grande humanité. Il résonne longtemps en nous.

Les chroniques d'une fille indigne, Caroline Allard et Francis Desharnaies, Hamac

Sa lecture m’a soutiré plusieurs rires. Les « range ta chambre » suscitent des répliques des plus succulentes, du genre « Peux pas… je me pratique à devenir ceinture noire du canapé ». Qui n’en a pas entendu de pareilles ! Tout y passe : phase anale, obsession pour la nudité et tous les sujets imaginables par le cerveau d’un enfant. Le ton un brin irrévérencieux de la fillette est absolument adorable. Les illustrations de Francis Desharnaies viennent ajouter juste ce qu’il faut pour appuyer les textes de Caroline Allard. Ceux-ci sont charmants en raison du mélange d’innocence, de simplicité et de lucidité. Certains mots nous font rire, car ils sont porteurs d’une vérité que l’on aurait souhaité occulter. « La vérité sort par la bouche des enfants », ne dit-on pas ? 

Les Désastrées, Mélikah Abdelmoumen, VLB

À Paris, en 2017, on découvre le corps de Norah-Jane Silver, une chanteuse un peu rebelle, provocatrice et pleine de contradictions. C'est elle, en fait son fantôme, qui nous racontera les événements qui ont mené à ce passage à l'acte. On se rend rapidement compte que la situation est fort complexe et que plusieurs secrets jouent un rôle important dans son triste destin. C'est un roman que j'ai dévoré avec plaisir et délectation. 
Les personnages sont tout en aspérités, écorchés qu'ils ont été par la vie. Mélikah Abdelmoumen a une plume vive où le sarcasme est omniprésent, tout comme la musique de mon adolescence et de mes premiers pas dans l'âge adulte. Un de mes favoris cet automne, jusqu'ici!

Plonger, Christophe Ono-Dit-Biot, Gallimard

Un roman émouvant dans lequel un journaliste se questionne sur la passion destructrice.  C'est que la mère de son fils, après les avoir quitté, a été retrouvée sans vie, nue sur une plage. César retrace donc l'histoire de leur amour afin de lever le mystère sur la mort de son ancienne conjointe. On y retrouve intrigue, histoire d'amour et de passion de toutes sortes, ainsi que de profondes réflexions sur l'amour, la passion, la mort, l'art et la création. Un livre prenant!

Le vent en parle encore, Michel Jean, Libre Expression

1936. Virginie, Marie et Thomas, trois jeunes autochtones sont arrachés à leur famille pour être éduqués dans un pensionnat se trouvant à plus de 1000 kilomètres du lieu qu’ils connaissent. Là, on les dépouille de leurs prénoms pour leur assigner un chiffre, on leur interdit de parler leur langue natale et, comme si cela n’était pas assez, afin de les casser, de leur voler leur âme, on les bat, les maltraite, les viole. Une histoire émouvante où 
Michel Jean créé des ambiances d’une réalité extraordinaire. À travers les paysages, les odeurs, les sensations, le lecteur se recroqueville sur lui-même, prit d’effroi ou tire une couverture sur son corps pour contrer le froid humide du bord de l’eau.

Jeanne chez les autres, Marie Laroque, Tête Première


Jeanne, c'est une petite fille de 7 ans qui est née dans une famille totalement, mais totalement dysfonctionnelle. À cet âge, elle commence à consigner sa vie dans un cahier et on suit son récit complètement déjanté, avec plaisir. Jeanne chez les autres, c'est cru, ça écorche, tout comme c'est touchant. C'est un roman sur le passage obligé vers la vie adulte. Passage qui, même dans les meilleures conditions ne se fait pas sans heurts. 
Un roman trash comme j'aime en lire de temps en temps, parce que la vie, c'est aussi ça.


Les chroniques de Madame Unetelle, Danielle Verville, Québec Amérique

Maman de quatre enfants, Danielle Verville a démarré un blogue où elle a consigné des ses réflexions sur la maternité, la famille, le travail, le couple, la société dans laquelle nous vivons. La vie des femmes d'aujourd'hui, quoi! Déchirées que nous sommes entre la vertu et le plaisir, l'achat local ou les chaussures craquantes pas écolo-socio-responsable pour cinq sous. Je me suis bidonnée tout autant que je  me suis questionnée sur mes propres valeurs et la cohérence de la vie que je mène en lien avec celles-ci. J'ai adoré la chronique qui se questionne à savoir si les familles avaient maintenant le statut d'handicapés, puisqu'elles bénéficient maintenant de stationnements tout près de l'entrée des centres commerciaux. Je me suis esclaffée alors que l'auteure se questionne à savoir si la conciliation travail-famille était devenu un trouble obsessif-compulsif (hum... 
peut-être pas si fou que ça), bref, j'ai passé de très agréables moments. Dédramatiser, des fois, ça fait du bien!

Au fait, voici un concours pour gagner un exemplaire signé par l'auteure, ou... une dinde! 
http://www.quebec-amerique.com/unetelle-concours.php

samedi 7 décembre 2013

Dans la boîte aux lettres cette semaine!

Nous n'avons reçu qu'un seul livre cette semaine, mais quel livre! J'ai très hâte de m'y plonger. D'en lire une chronique une fois de temps en temps. De m'imprégner de ces mots, de ces images, de ces ambiances. Ça augure un beau temps des Fêtes! Je vous en donne des nouvelles tout bientôt!

Et vous, que lirez-vous durant votre congé des fêtes de fin d'année?

Bonjour voisine, collectif sous la direction de Marie Hélène Poitras,
chez Mémoire d'encrier

vendredi 6 décembre 2013

Suggestions de cadeaux : littérature jeunesse

Quelques suggestions de lectures pour vos jeunes. Bien sûr, il y en aurait plusieurs autres, mais il fallait faire un choix... crève-coeur, je dois l'avouer. Voici ce que nous avons particulièrement aimé. 


Seule contre moi, Geneviève Piché, Québec Amérique

Voici un brillant roman sur l'anorexie. Avec sensibilité, une écriture tant simple qu'agréable, Geneviève Piché aborde la problématique en en dévoilant bien les rouages. Pascale, le personnage principale, nous amène au coeur de la souffrance qu'elle vit et du combat qu'elle se livre, sans pouvoir s'en empêcher. Un livre nécessaire tant pour les jeunes que pour les adultes.



Le chant des libellules, Pascale Gingras, Québec Amérique

Faire face à la mort d’un proche n’est jamais facile. Cet été, Jeff a perdu sa mère, des suites d’un cancer. Alors que Florence et Sébastien cherchent chacun de leur côté comment remonter le moral de Jeff, une nouvelle venue vient se greffer au trio. Des histoires de cœur et de nombreux imbroglios sont à prévoir !
Avec sensibilité et adresse, Pascale Gingras illustre, autour des thèmes du deuil, de l’amour, de l’amitié, l’espoir de manière fort éloquente. Les adolescents trouveront à travers eux, je suis certaine, d’inspirantes leçons.
Les Maudits, tomes 1 et 2, Edith Kabuya, De Mortagne

Robin a été sauvée par le beau Vince, lors d'une soirée sombre et lugubre dont elle garde peu de souvenir. Elle devient alors une ressuscitée et doit contrôler les pulsions qui l'assaillent maintenant. Voici une série fort appréciée par les adolescentes! Ces thrillers surnaturels allient ressuscités, amours d'adolescence et suspense pour captiver les lectrices jusqu'à la fin. 


Ariel à l'école des espions, tome 1 - Mathématiques et bombes, Evelyne Gauthier,
Guy Saint-Jean (à partir de 10 ans)



Une série d'espionnage réaliste, est-ce possible? Oui, bien sûr! En voilà une! C'est d'ailleurs la force de ce roman. Près des jeunes, ils s'engouffreront dans les histoires d'espionnage tout comme dans la vie d'Ariel, avec tous les questionnements et situations propres à l'adolescence. Autant pour les filles que les garçons.


Les Introuvables, tomes 1 et 2, de Cathleen Rouleau et Tristan Demers, Les Malins

Ils sont introuvables parce qu'ils modifient leur apparence pour passer inaperçus, leur identité devant rester secrète. De qui s'agit-il? De toutes les créatures fantastiques, voyons! Dans cette série, Douglas le yéti, Ophélie la sirène et Adam le vampire bravent les dangers qui les guettent à tous les tournants, puisqu'on cherche à les démasquer et à les exterminer. 

Avec les illustrations tout aussi belles que rigolotes de Tristan Demers, les textes et l'humour de Cathleen Rouleau et le jeu des typographies,  cette série dynamique et intrigante tiendra les mômes en haleine!


M'as-tu vu? tome 1 - Hors champ, Simon Boulerice, Les Malins

Lorsque son école est choisie pour faire partie d'une télé-réalité, Cybèle (quelle ironie dans ce prénom, car elle ne l'est pas, si belle), se retrouve reléguée au fond de la classe. C'est là, avec les autres «pas trop montrables» qu'elle se fera les meilleurs des amis. Un succulent roman qui porte sur le besoin de reconnaissance et qui écorche le culte de la beauté.


L'ABC des filles 2014, Catherine Girard-Audet, Les Malins

L’ABC des filles est un ouvrage absolument génial! Très complet, on y trouve des conseils beauté, des recommandations de lectures, des informations sur les lieux que l’auteure a visités, des tests, un guide des émotions, des relations interpersonnelles, des entrevues sur divers sujets comme la sexualité, les formations au collégial, des articles sur l’actualité mondiale et régionale, sur les sujets tabous ainsi qu’une section tout pour se distraire.



Un verger dans le ventre, Simon Boulerice, La courte échelle

Un de mes auteurs chouchou, Simon Boulerice réussi toujours à me charmer. Dans cet album pour les petits de 4 ans et plus, il explore la logique de l'enfance et les inquiétudes que leur capacité de compréhension génère. Raphaël adore tant les pommes qu'il les mange au complet. Lorsque son copain lui dit que s'il mange les pépins, des pommiers lui pousseront dans le ventre, il devient anxieux, s'imaginant tout un scénario. On adore la candeur enfantine et les images au cachet vintage.


Ce livre n'est pas un journal intime, tomes 1 et 2, Maryse Pagé et Mathieu Potvin, Druide

Édouard alias Tezo, 13 ans a peu d'amis. Il en a bien un, mais il s'est fait une blonde. Comme il est plus occupé, Édouard décide donc d'écrire ses réflexions dans un cahier. Et c'est qu'elles sont intéressantes ses idées sur la vie, les adultes, les surdoués (dont il faut partie). On y trouve aussi des illustrations et graffitis, comme dans un vrai cahier de note. Une série intelligente avec un personnage que tous les jeunes aimeraient avoir comme ami!



Cupcakes et claquettes, tomes 1 et 2, Sophie Rondeau, Hurtubise

Cette série met en vedette Lili et 
Clara, deux soeurs jumelles qui seront séparées à leur entrée au secondaire. Les jeunes filles se retrouveront totalement dans ces deux soeurs qui, bien que jumelles, sont très différentes. On y parle, dans un langage collé à celui des lectrices, d'amitié, d'amour, de puberté, d'intimidation, et j'en passe! Un petit plaisir qui se laisse savourer!

Bine, tomes 1, 2 et 3, Daniel Brouillette, Les Malins

Bine, c’est Benoît-Olivier. Avec ses copains, il se retrouve immanquablement dans diverses aventures rocambolesques, comme seule une bande de garçons de 13 ans peuvent le faire. Ça parle de coup pendables, bien sûr, mais aussi de profs détestables, de divorce, de voyage de classe et de tout ce qui peut bien venir à l'esprit d'un jeune intrépide. Enfin une série pour les garçons, qui les rejoindra, notamment par son humour sarcastique. Oh! Et on adore les titres des tomes! ;-)