jeudi 18 juillet 2013

Club de lecture Livresquement boulimique !


Dès l'automne, nous tenterons l'expérience du Club de lecture Livresquement boulimique. Cet été, nous testons avec quelques-uns d'entre vous la lecture / relecture de Belle du Seigneur, ce petit bijou d'Albert Cohen. Ceux qui tentent le jeu, rendez-vous le 18 août à 10 heures Montréal / 16 heures Europe pour discuter des deux premières parties. Le tout se passera sur Google. Merci de nous faire parvenir vos adresses gmail à livresquementboulimique@gmail.com.

Pour suivre nos échanges sur Twitter, utiliser le mot-clic /croisillon #CLLB
Bonne lecture !

samedi 6 juillet 2013

Dans la boîte aux lettres cette semaine !

Encore une petite récolte cette semaine. Deux romans jeunes adultes qu'on se fera un plaisir de lire pour vous. Fort probablement sur le bord de la piscine, un verre à la main! :-)

Les plaisirs d'Hollywood
et
Des mensonges si délicieux
tous deux de Lauren Conrad
publiés chez AdA

mercredi 3 juillet 2013

À la recherche du secret de l’Opus Magnum



C’est avec plaisir que nous retournons aux côtés de Pierre Moreau, le personnage principal. Bien que celui-ci ait découvert que sa vie ne fut qu’un mensonge, il est toujours aussi décidé à secourir Julie, sa bien-aimée, enlevée afin de le forcer à retrouver l’Argumentum. De façon très agréable, le récit repend exactement là où nous l’avions laissé à la fin du premier volume. Cela permet de se replonger immédiatement dans l’atmosphère du Montréal de l’année 1866 et de suivre la recherche effrénée du secret des Templiers.

Cette fois, Hervé Gagnon nous fait remonter le temps, comme ce fut le cas dans le premier volume, mais il va encore plus loin pour nous raconter « l’Histoire ». En effet, c’est en 1735 avant notre ère que se positionne le premier saut. Il nous transporte en compagnie d’Abram à Hébron sur les terres de Canaan, l’a où tout a commencé. Entre intrigue politicienne historique et guerre de clans prêts à tout pour détruire l’ennemi de nos jours, ou presque, le rythme ne faiblit pas. Les énigmes et les rebondissements se succèdent les uns aux autres, nous entrainant dans une spirale envoutante qui ne se trouve ralentie que part les incartades dans le passé.

Tout comme dans le précédent, nous assistons à la perte de Pierre, de son identité. Mais cette fois cela va plus loin, car il ne s’agit plus de son identité juridique, mais bien morale. Le personnage est bien composé et ses réactions sont très humaines. L’esprit d’entraide, bien que souvent intéressé, est une part importante de l’histoire. Si, tout comme moi vous avez aimé le premier, vous allez dévorer le second. Vous n’aurez de cesse d’attendre le dévoilement de l’Argumentum et de voir comment Joseph-Bernard-Mathieu Leclair va se sortir de cette aventure qui, désormais, constitue sa vie.

Dominique de Leeuw