lundi 2 décembre 2013

De la terre au paradis

Juliette Paradis est thanatologue. Gregory Home est un de ses clients. Mais plus important, il y a Albert le frère du défunt. C’est dans ce cadre original que se déroule la majeure partie de l’action du livre. Eh oui! Je parle d’action, car, même s’il s’agit d’un livre de la collection Expression rouge, la trame de celui-ci repose sur une histoire bien construite. Les personnages y sont décrits avec justesse, ce qui fait que c’est très plaisant pour le lecteur de suivre leur évolution et leurs ébats.

Non, je ne me suis pas trompé de terme, il s’agit bien d’ébats! C’est vrai, je ne vous l’ai pas dit! Alors laissez-moi vous préciser qu’il ne faut pas se méprendre, la collection Expression Rouge ne porte pas ce nom parce qu’il y a du sang ou bien une description des principes du communisme, mais parce qu’elle fera monter votre pression sanguine et accélérer votre pouls en vous plongeant sous des vagues de plaisir et de désir. Il s’agit là de ma première lecture du genre. Je ne savais pas à quoi m’attendre et je partais, bien sûr, avec toutes sortes d’a priori. Et finalement, je l’ai appréciée. La qualité de l’écriture est excellente. Les scènes « osées » sont écrites avec retenue, jamais rien de vulgaire, et surtout, elles ne sont pas répétitives en ce qui a trait au vocabulaire, ce qui arrive fréquemment dans la littérature érotique.

N’ayant pas lu les autres romans de cette collection, je ne peux que conjecturer sur leur qualité. Mais après avoir parcouru celui-ci, la lecture d’un autre volume de cette série ne serait pas pour me déplaire. Bien loin des Harlequins, le côté littéraire est présent et cet ouvrage trouve facilement sa place dans une bibliothèque.

Dominique de Leeuw



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire