vendredi 30 août 2013

Une nouvelle société de jeunes surdoués


Reynie, voit une annonce dans le journal pour le compte d’une personne cherchant à recruter des enfants aux aptitudes exceptionnelles. Tout de suite, l’orphelin se sent interpellé. Il y répond avec enthousiasme et se retrouve avec plusieurs enfants soumis à diverses épreuves toutes plus étranges les unes que les autres pour avoir la chance d’être sélectionnés au sein du Cercle Benedict. Reynie se démarque et se rallie les rangs du groupe avec Sticky, Kate et Constance. Les quatre orphelins reçoivent pour mission d’infiltrer une école dirigée par un scientifique déséquilibré dont la principale aspiration est de contrôler tous les cerveaux de l’humanité.

L’histoire de Trenton Lee Stewart est riche en rebondissements et son rythme est relativement soutenu. Les personnages sont attachants et le récit foisonne d’aventures. On aime particulièrement faire travailler nos méninges pour résoudre les énigmes ! Il y a bien quelques longueurs, mais celles-ci ne devraient pas trop faire décrocher les lecteurs.

Tout au long des 540 pages du roman, le lecteur apprend les vertus de la complémentarité de chacun dans le travail d’équipe. La valorisation des aptitudes personnelles de chacun renforce l’estime de soi, une force primordiale dans le développement de leur personnalité. On y décèle également un message sous-jacent : les nouvelles technologies sont bien intéressantes lorsqu’utilisées à bon escient et avec modération. Il en est tout autrement lorsque l’on en abuse ou que l’on s’en sert pour des desseins plus sombres. 

Le deuxième tome sera en librairie cet automne.

Yannick Ollassa / La Bouquineuse boulimique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire