vendredi 9 août 2013

Une enquête vraiment pas comme les autres


C’est un premier roman que nous livre l’auteur Simon Rousseau pour lequel il a fondé sa propre maison d’édition R2Édition. Cet ouvrage ne correspond pas à ce que l’on croise habituellement et je dois avouer que le résultat est très réussi. En le parcourant, attendez-vous à trouver deux styles qui viennent se compléter. Dans un premier temps, le récit relate le déroulement d’une enquête criminelle pour le moins violente puis doucement il commence à y avoir des remarques d’un tout autre ordre, disons moins conventionnel, pour finalement nous emporter dans un monde totalement surnaturel.

L’action se déroule au Québec, plus exactement à Trois-Rivières puis à Blackville, à la frontière avec l’Ontario. Une petite recherche nous situe l'agglomération au Nouveau-Brunswick. Son existence m'interpelle, vu ce qui s’y produit, sa « non-existence » aurait été logique, mais cela prouve le désir de rendre l'histoire crédible. Ainsi, tout débute par le meurtre sauvage de Janie Carpentier effectué lors d’une impulsion de violence extrême. Jason White, enquêteur de la SQ à Trois-Rivières, est alors appelé sur les lieux et initie son investigation, cigare à la bouche. Cette mise à mort ne sera pas la seule et finira par mener Jason à son village d’enfance, Blackville. Après une absence de 18 ans, il va être obligé de retourner visiter ses souvenirs, si longtemps enfuis, ainsi que d’affronter la population et ses « phénomènes » cachés.

Écrit du point de vue de Jason White, cette fiction nous capture facilement et l’on se surprend à tourner les pages sans jeter un œil au temps qui s’écoule. La gamme d’émotions qui frappe de plein fouet le personnage principal est bien reproduite. Ses comportements appuient avec synchronisme ce qu’il ressent et perçoit, permettant de vivre l'intrigue et non juste de la lire. Les caractères secondaires font preuve de profondeur et sont parfois tout aussi torturés que Jason, créant un relief supplémentaire à la trame.

Bien que certaines tournures de phrases aient quelque peu accroché ma lecture, l’ensemble de l’œuvre vaut que l’on s’y attarde. Sachant que chaque auteur mûrit son écriture au fil des parutions, les suivantes devraient sans aucun doute être passionnantes. C’est un premier livre que je ne regrette pas d’avoir découvert et qui intrigue par le mariage heureux de deux genres. À vous maintenant de vous y plonger…

Dominique de Leeuw

Rédemption
Simon Rousseau
R2 Éditions

2 commentaires:

  1. Tiens, tiens !
    Ça semble intéressant !
    J'aimerais bien découvrir ce nouvel auteur.
    Merci

    RépondreSupprimer