jeudi 29 août 2013

Code Sara : Fuir ne suffit plus

En ce début d'année scolaire, on vous présente cette semaine quelques chroniques jeunesse. Mais, chers adultes, si vous croyez que ces livres ne sont pas pour vous, détrompez-vous! La littérature jeunesse ne s’adresse pas qu’aux jeunes. Ce roman en est un bel exemple. Il possède tous les éléments pour intéresser un large spectre de lecteurs. Suspense, trahison, crime, pour ne nommer que ceux-là.

Premier tome d’une trilogie, Code Sara met en scène Sara Jane, une jeune fille de 16 ans, d’origine italienne, vivant à Chicago. Sa famille est propriétaires de la boulangerie Rispoli & Fils. Cette famille tissée serrée, voire hermétique, se mêle très rarement aux autres. Pour un œil extérieur, cela pourrait sembler étrange, mais Sara Jane a grandi ainsi, à apprendre à se méfier des autres, à se défendre. Cela s’avérera pratique alors que sa vie prend une tournure inattendue : ses parents et son jeune frère sont kidnappés. Elle-même attaquée, elle doit fuir pour survivre et tenter d’élucider le mystère de ce qui est arrivé à ses proches. Dans sa quête pour retrouver sa famille, elle trouve un mystérieux carnet familial, que ses poursuivants tentent de s’approprier. Tranquillement, elle y découvre un lourd secret familial. 

Rédigée selon la perspective de Sara Jane, dont on ne peut qu’adorer la voix, l’histoire promène le lecteur entre le passé et le présent, l’un permettant de comprendre des éléments de l’autre. On accompagne l’adolescente traquée alors qu’elle plonge dans les méandres de la mafia de Chicago. Le ton est haletant, la tension croissante et l’intrigue bien ficelée, bref, on est conquis !

Une lecture impossible à interrompre !

Yannick Ollassa / La Bouquineuse boulimique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire