mardi 25 juin 2013

Retrouvez les aventures de Mélusine et Philémon!


Tome 2 : L’Ordre de l’Épée.
Mer méditerranée, Automne 1174. Pour se soustraire à ses ennemis, Philémon embarque sur un navire en direction de Marseille, en compagnie de son cousin le chevalier Grégoire d’Irfoy. De nombreux événements viennent bientôt troubler leur voyage. Deux mystérieux mercenaires semblent à la fois surveiller et protéger les jeunes gens. Quel est donc cet Ordre de l’Épée dont Philémon découvre l’existence par un vieux parchemin ? Et Grégoire, quel jeu joue-t-il ? Petit à petit, le page prend conscience de son lourd héritage et se sent guidé par la fée Mélusine sur la piste de l’anneau du Diable.


Tome 3 : Par les larmes et le sang.

ROYAUME DE FRANCE, HIVER 1174. Après la traversée des redoutables Quatre Montagnes, où ils affrontent la neige et le froid, Philémon de Hierges et son cousin Grégoire d’Irfoy arrivent enfin à Sassenage, une étape importante de leur périple. Ils y découvrent bientôt les Cuves, réseau de grottes profondes et mystérieuses, au fond desquelles la fée Mélusine aurait trouvé refuge…

Philémon doit encore une fois faire preuve de courage et de compassion avant de parvenir auprès de Manassès, ce père qu’il lui tarde de connaître. L’anneau du Diable se trouve-t-il au bout de cette route sinueuse entre secrets, mystères et légendes ?


Ma lecture :
Vous devez savoir que je ne suis pas une lectrice d’épopées fantastiques. Je trouve habituellement ces livres trop détaillés et compliqués. Je perds l’intérêt (et je me perds dans l’histoire) rapidement.

C’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé les personnages de cette série. La fluidité de l’écriture nous fait vite oublier les nombreux termes anciens utilisés. D’ailleurs un lexique, dans chacun des tomes, permet au lecteur de valider sa compréhension de ces mots utilisés au Moyen-âge. L’auteure nous présente les personnages à l’aide d’un arbre généalogique qui nous apprend lesquels sont historiques, lesquels sont issus de la légende de Mélusine et lesquels sont inventés par madame DeVailly. Une carte nous permet de voir et de situer le voyage de Philémon.

Chaque paysage, chaque situation sont des tableaux qui se dessinent au fur et à mesure des mots. L’équilibre entre l’histoire et le récit de la vie de Mélusine est excellent. Nous sommes toujours aussi impatients que Philémon pour en connaître la suite.

« Ce que j'aime de cette auteure pour la jeunesse, c'est sa rigueur dans les recherches qu'elle entreprend bien avant l'écriture de ses romans. » 

C’est ce que j’avais écrit suite à ma lecture du premier tome. Cette passionnée de l’écriture n’a pas diminué d’ardeur pour la collecte d’informations nécessaire pour ces deux tomes.

J’imagine très bien Mélusine et Philémon adapté au cinéma. Une histoire qui fait voyager le lecteur et rêver les aventuriers. La quête n’est pas encore terminée et je souhaite qu’elle dure encore pour quelques tomes!

Laila Héloua

2 commentaires:

  1. Merci Laïla. J'espère que le 4e et dernier tome sera à la hauteur ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Alala cette saga aussi me tente beaucoup mais je dois encore attendre qu'elle sorte en France. Les couvertures sont sublimes. Je pense, je vais finir par les acheter sur "rue des libraires" :)

    RépondreSupprimer