dimanche 9 juin 2013

Blogueur d'un jour - nouveaux textes


Blogueur d’un jour : Ginette Drouin pour À la folie 

À la folie est un très intéressant roman jeunesse écrit par Birgitte Lorentzen. Ce livre est bien écrit, facile à comprendre et à suivre le déroulement de l’histoire. Il contient une bonne intrigue et un surprenant dénouement.

Le livre raconte l’histoire de Loulou, une jeune fille qui vit normalement. Les nuits, elle aperçoit une petite fille dans sa chambre, cette petite semble être toute une joueuse de tours. À part Loulou et son oiseau, personne d’autre ne semble s’apercevoir de la présence de la petite fille, et lorsque Loulou fait part de la présence de la petite fille à sa mère, celle-ci croit que sa fille a besoin du psy de l’école. Qui peut bien être cette petite fille ?

Un midi, alors que Loulou attend dans la file à la cafétéria, Thomas un élève ayant la réputation d’avoir des problèmes psychologiques, regarde Loulou, pointe son doigt à côté de celle-ci et lui demande qui est la petite fille qui se tient à ses côtés (le fantôme suit Loulou partout). Malgré que Loulou sache qu’il y a une petite fille qui se tient près d’elle, elle se débarrassera de cet élève, car elle ne veut pas être associée à celui-ci.

Plus tard, elle retournera auprès de Thomas pour en savoir plus sur la vision de la petite fille qu’il a eue. Celui-ci lui racontera qu’il a la capacité de voir et d’entrer en communication avec les morts.

Ensemble, ils débuteront des recherches sur la petite fille. Qui est-elle ? Que veut-elle ? Pourquoi n’est-elle pas dans le monde des morts ? La recherche des réponses sera éprouvante pour nos 2 complices. Loulou sera ébranlée lorsqu’elle découvrira qu’il existe un monde de parapsychologique. Pour Thomas, son don qui lui permet d’entrer en communication avec les morts, donnera l’impression aux gens qui l’entourent qu’il est vraiment un enfant ayant de graves problèmes psychologiques.

Thomas découvrira que la jeune fille se nomme Rose. Un soir, en étudiant les recherches qu’ils ont faites pour découvrir plus amples informations, Loulou et Thomas se présente chez une amie de Rose, celle-ci leur en apprendra beaucoup sur la fameuse journée de la mort de Rose. Puis elle les dirigera à une autre adresse ou tout le mystère s’éclaircira et permettra à Rose de rejoindre le monde des morts et délivrer une certaine personne de ses tracas, regrets et incompréhensions de jeunesse.

La fin est merveilleuse et surprenante, je vous recommande de lire ce petit bijou que vous soyez ou non amateur de phénomène parapsychologique.

Ginette Drouin



Blogueur d’un jour : Maude Leblanc pour Ingénue

Écrire une histoire demande une certaine ouverture d’esprit, mais en plus à une époque différente de la nôtre, il faut avoir un savoir-faire que l’auteur possède très bien. Sa passion pour les années 20 se reflète dans la description des lieux, des vêtements et des mœurs. À un point tel qu’on peut se demander si elle n’a pas vécu cette décennie ou la prohibition et la ségrégation raciale étaient de mise. Quoique, j’ai trouvé que cet aspect avait été un peu négligé, mettant plus l’accent sur la différence sociale. Car avouons-le, la relation entre Jérôme et Gloria est confrontée à ce problème majeur. J’aurais aimé aussi avoir une mise en situation de Chicago à l’époque afin d’avoir une meilleure vue d’ensemble des lieux et de sa population.

Il n’empêche que ma lecture m’a transportée dans un film de l’époque où les garçonnes aimaient flirter avec le gangstérisme et l’illégalité. Une série de bijoux, de soie, de séductions mélangées à une soif de liberté. Bref, un film à saveur chicklit où se mélange beaucoup d’ambigüité au cœur des trois jeunes héroïnes, comme on en voit souvent et qui est toujours aussi apprécié.

Une intrigue bien bâtie au travers des yeux de trois femmes ayant différentes idéologies et aussi différents objectifs. D’ailleurs, je dois dire avoir particulièrement apprécié cette interaction entre les trois personnages et leur entourage, malgré leur contraste. Consciente qu’il s’agit là d’une série, je suis curieuse de savoir si on retrouvera les personnages dans les autres livres ou si nous allons nous fixer sur Gloria et ses alentours.

Somme toute, un récit d’amour amusant à lire avec une écriture fluide et facile à lire, permettant de découvrir les années folles et ses contraintes. Une intrigue qui ne demande qu’à être suivie.

Maud Leblanc 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire