mercredi 29 mai 2013

Pourquoi des zombies ?


Tout comme le dit lui-même l’auteur, le fait d’avoir mis le terme « zombies » en exergue dans le titre est totalement volontaire afin d’attirer l’attention. Avec la vague déferlante des zombies et de leurs produits dérivés, c’est un choix astucieux. Mais attention, ce livre n’est pas une histoire de zombies à vous dresser les cheveux sur la tête, mais plutôt un texte qui vous fait travailler les neurones, ne laissant donc que peu de place au virus des morts-vivants pour vous atteindre! 

En effet, Vincent Paris nous présente une étude très bien conçue sur le phénomène des zombies. On passe ainsi de simples spectateurs du genre à celui d’observateur, et ce, pour notre plus grand plaisir. Son enquête sociologique du « mouvement zombie » nous plonge dans une autre dimension de cet univers, lequel est bien plus complexe qu’il n’y parait. Loin d’être récent, il est possible de retracer l’existence des « zombies » à la même période que la Bible. Bien sûr, il ne s’agit pas là de ce que nous sommes habitués à voir, mais tout de même, on ne peut s’empêcher de faire un lien.

De simples films, ou récits, les morts-vivants sont devenus un mode de revendication sociale. Les marches zombies, qui battent record sur record, ont été utilisées par le mouvement d’« Occupy Wall Street ». Elles ne sont pas limitées à une seule couche de la société, elles rassemblent tout le monde en abolissant les barrières.


Cette étude sociologique des morts-vivants devrait intéresser toute personne, qu’elle soit ou pas une fane de ces créatures. Cet essai est très bien documenté et recèle une foule d’informations jetant un nouvel éclairage sur ce phénomène. Se lisant bien et édité dans un format facilement transportable, il n’y a pas de raison de ne pas s'y plonger.

Dominique de Leeuw


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire