jeudi 28 mars 2013

Une comédie romantique digne de ce genre !


Amatrice de littérature romantique, voilà un roman que vous aimerez sûrement!

Parus au départ en format numérique sous les titres de Suzie et l’homme des bois, L’aventurière urbaine et Le retour de Manon Lachance, les trois premiers romans de Marie Potvin sont maintenant réunis dans un seul et même roman Il était trois fois… Manon, Suzie, Flavie.

La collation de ces trois livres a bien sûr demandé l’ajout de quelques scènes inédites afin de lier le tout ensemble. L’exercice est plutôt réussi, quoiqu’on aurait aimé un peu plus de matière au début. Je note également un léger travail de réécriture ou de correction, ce qui a pour effet d’améliorer le texte des versions originales.

Manon vient de s’acheter une vieille maison après avoir touché un héritage. Lorsque son employé doit la laisser tomber, une personne de son passé rapplique pour l’aider. Le beau Martin. Le problème? Un conflit non résolu fait rage entre eux et Manon n’est pas prête à lui pardonner. Toutefois, elle a grandement besoin d’un coup de main. Comment s’en sortira-t-elle?

Lorsqu’elle se retrouve seule femme dans les bois avec une douzaine d’ex-détenus, Suzie se demande bien dans quelle aventure son impulsivité la conduite. Au milieu de nulle part, sans expérience de la forêt, elle se met dans diverses situations loufoques ou même potentiellement dangereuses. Peut-elle faire confiance à Frank, l’organisateur du projet?

Flavie décide de prendre sa vie en main et de quitter le foyer familial. Elle se cherche un appartement sur le Plateau Mont-Royal quand elle tombe sur un gentil jeune homme qui dit avoir un logement à louer pour pas cher. Ça semble presque trop beau pour être vrai. Elle découvrira rapidement qu’elle se trouve coincée entre deux frères qui se livrent une guerre dans laquelle elle sert de munition. Souhaitant ne pas s’attirer de problèmes, elle essaie de tirer cette situation au clair tout en préservant l’amitié d’Hugo et en tentant de ne pas succomber aux charmes de Mathieu… Mission complexe s’il en est une!

Dans leur ensemble, les trois histoires sont passionnantes. La lectrice butera quelques fois sur certains dialogues qui semblent un peu moins naturels, mais cela ne l’empêchera pas de passer un très bon moment de lecture. Les personnages sont typiques de ce genre littéraire. Ils sont crédibles et ont de la profondeur. Plusieurs s’y reconnaîtront. Les filles sont attachantes, même si parfois on trouve qu’elles sont un peu naïves. Mais… qui ne l’a pas été dans certaines circonstances de la vie?

Une grosse brique qui se dévore en un temps record!


2 commentaires:

  1. J'aime la lecture et j'aime votre blog super bien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Nous sommes bien content qu'il vous plaise!

      Supprimer