lundi 28 janvier 2013

Corax de la série L'Orphéon : phénomènes inexpliqués

Cliquez pour acheter

L’Orphéon
C’est un audacieux projet dans lequel se sont lancés cinq auteurs et VLB Éditeur. Le défi : un immeuble de cinq étages, cinq histoires différentes, soit une par étage. À chaque étage, son auteur. Les personnages s’entrecroisent, mais les récits sont indépendants. Ils peuvent être lus dans l’ordre ou dans le désordre, selon l’envie du lecteur. Déjà, on est curieux d’en savoir plus.

Les trois premiers titres de la série, Corax (Stéphane Dompierre), Odorama (Geneviève Janelle) et Crématorium Circus (Roxanne Bouchard), sont parus à l’automne 2012. En janvier, nous avons droit à Coïts (Véronique Marcotte) et Quinze minutes (Patrick Senécal).

Corax
Nous avons choisi de commencer notre lecture par le cinquième étage, où loge Louis Corax, un ancien postier gagnant à la loterie qui a acheté L’Orphéon, l’immeuble où il vivait. Ce faisant, il s’est approprié le dernier étage en faisant ainsi son propre petit Penthouse.

À son retour de Londres, des phénomènes étranges ont lieu dans son loft. Il trouve des animaux en origami dans sa salle de bain, la télévision s’allume inopinément le matin, crachant un épisode des immondes Télétubbies (torture suprême), la chaîne stéréophonique fait de même avec de la musique classique, puis sa femme de ménage démissionne, disant discerner une présence dans l’appartement. Corax tente tant bien que mal d’élucider le mystère de ces manifestations, mais en vain. Au fur et à mesure du crescendo des événements occultes, on sent très bien que la santé mentale du millionnaire vacille et sa peur est palpable. C’est la beauté de l’écriture de l’auteur.

On reconnaît bien l’humour noir de Dompierre et l’on s’en délecte. Cependant, il semble manquer un élément à l’intrigue. On se doute un peu de la cause des phénomènes étranges… en fait, on comprend avant le personnage. En revanche, l'auteur sait bien créer le climat de tension propice à accrocher le lecteur friand de suspenses surnaturels. Une incursion dans un nouveau genre littéraire qui, poussée plus loin, pourrait s’avérer une avenue profitable tant pour l’auteur que pour son lectorat.


L'Orphéon
Corax
Stéphane Dompierre
VLB Éditeur
Papier : 19,95$
Numérique : 14,99$

Yannick Ollassa / La Bouquineuse boulimique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire