lundi 10 décembre 2012

Un plongeon dans la matière sombre de l’âme


Cliquez sur l'image pour acheter ce livre

Johanne Seymour nous offre une nouvelle enquête en compagnie de Kate McDougall. Nouvelle enquête? Non, pas vraiment, en fait elle continue sa chasse à l’homme entamée dans le roman précédant, et ce, pour notre plus grand plaisir. Le lieutenant McDougall, à la tête de l’escouade de crimes violents, poursuit donc sa traque de l’artiste. Malgré les séquelles que celui-ci a laissées au sein de l’équipe, chacun s’investit pleinement dans l’investigation. Les pistes qu’ils suivent, afin de lutter contre le groupe d’extrême droite dirigé par l’Artiste, vont se compliquer encore un peu plus suite à la découverte d’un corps momifié ainsi qu’à la disparition soudaine de la fille du lieutenant. Kate devra donc gérer non seulement une équipe sur le bord de l’épuisement, mais aussi ses réactions relativement à la recherche de son enfant.

L’écriture est fluide, le livre constitué de petits chapitres qui se dévorent les uns après les autres. Une fois la lecture entamée, le temps suspend son envol et l'on se surprend à constater qu’une heure ou deux s’est écoulée en un clin d’œil. L’histoire est prenante à souhait et les personnages attachants. Les émotions des protagonistes sont très bien rendues et l’on se prend à ressentir l’angoisse et la tristesse de Kate à l'absence de nouvelles de sa fille.  Les chapitres sont regroupés en sections qui commencent toutes par un extrait du manifeste de l’ANDEV, qui est une sorte de « Mein Kampf » présentant les idéologies du groupe d’extrême droite pourchassé dans le livre. Ces citations sont dérangeantes et font plonger le lecteur dans le côté le plus sombre de la pensée humaine.

C’est un roman qui se lit facilement et avec un ravissement certain. Les sujets abordés, bien que difficiles, sont construits de façon à ne pas rebuter le lecteur et s’intègrent à la perfection au déroulement de l’intrigue. « Eaux fortes » va vous captiver et ne vous laissera du repos qu’une fois la fin atteinte. Je vous laisse donc en compagnie du lieutenant Kate McDougall, bonne lecture.

Dominique de Leeuw

Eaux Fortes
Johanne Seymour
Expression Noire
Format papier : 27,95$
Format numérique : 20,99$

1 commentaire:

  1. Bonjour,

    Excellente chronique !
    J'adhère complètement à votre analyse.
    "Eaux Fortes" est un roman à lire et à savourer !
    Bonne lecture !!

    RépondreSupprimer