lundi 26 novembre 2012

Gargouille 12 : folle incursion dans le passé


Pour acheter ce livre, cliquez sur l'image
Par Yannick Ollassa / La Bouquineuse boulimique

La vague de nostalgie qui déferle sur le Québec n’a pas épargné Gargouille, dont le douzième album porte le titre de Rodéo Rétro.

On retrouve le sympathique et naïf Gargouille, son optimiste épouse Zig Zag, Fouineux, leur fils de 9 ans et Rita, leur vieille fille de voisine, toujours à bougonner. Lors d’une « soirée cinéma » qu’il organise chez lui, Gargouille présente une fameuse vidéo maison, comme on en a tous. Le visionnement n’est pas seulement ennuyeux, mais la qualité des images est médiocre. Tout est embrouillé et la bande se retrouve avec un mal de tête. Pour se soulager, ils prennent tous des acétaminophènes vieux de quelques décennies qui se trouvaient dans la boîte du jeu Widja que Fouineux a dégoté dans le grenier. C’est qu’a lieu un phénomène étrange et les voisins se retrouvent pris dans les années 60 et 80. Comment réussiront-ils à revenir à la bonne époque?

Dans leur périple, ils croiseront des symboles marquants de ces époques : du dessin animé Les Jetsons à Jean Béliveau, en passant par les 33 tours, les tapis en Phentex, Batman et Robin, pour les années soixante. D’E.T. l’extra-terrestre aux discothèques, sans oublier les permanentes et les épaulettes. Les plus jeunes découvriront ces époques alors que les adultes souriront devant ses souvenirs. Un très bon divertissement.

Tristan Demers signe les BD Gargouille depuis près de 30 ans. L’illustrateur est également à l’origine de Cosmos Café, Salto la petite grenouille ainsi que Tintin et le Québec.

Gargouille 12, RODÉO RÉTRO
Tristan Demers
Boomerang Éditeur
16,95 $

1 commentaire:

  1. Pour être un véritable ami de Hergé pour avoir la chance de détenir une planche originale inédite de Hergé de 1933, sans compter le reste constitué de multiples pièces plus rares les unes que les autres.... On en arriverait à dire qu'il y a des membres qui constituent un véritable faisceau de ramassi de tarés incultes qui se prennent pour des collectionneurs avertis parce qu'ils font des commentaires bêtes et stupides dans l'ensemble pour composer la substance de leur site ( http://www.forum-tintinophile.com ). Mais pire encore, lorsqu'il y a eu inscription sur le site, voyant un comportement condescendant et orgueilleux des imbéciles du site, vite il a fallu retirer le profil en raison du temps qui se perdait avec leur comportement d'une inclassable bêtise, imbus de leur bêtise innée pour leur site : http://www.forum-tintinophile.com , alors que commençait à être amener des propos très avancés sur certains aspects de la collection et le comportement de Tristan DEMERS qui a fait endosser à un faux dessin de Hergé la paternité de ce dernier dans son ouvrage Tintin et le Québec, Tintin et la révolution tranquille chez Hurtebise, de 2008. Le ridicule dessin de Tintin qui lèche la tire en tirant une langue de vache, d'un grotesque hors du commun, est un crayonné réalisé par Yves RODIER alors qu'il percevait l'aide sociale , en 1986, sous l'impulsion initiatique de Feu Real Filion, au 10365, rue Saint-Maurice, à Loretteville, à Québec. Voilà qu'un triste ramassi d'imbéciles vient de faire perdre la divulgation d'oeuvres de Hergé non encore connues du public et qui risque de l'être encore longtemps, et pire, nul pièce détenue ne se verra se retrouver dans un musée en France et encore moins au Québec, ce à quoi il sera scrupuleusement veillé par dispositions légales. En ajoutant le fait qu'il est patent que les connaissances et la divulgation de l'image des plus importants objets de collection de Hergé au Québec qui auraient enrichi considérablement le bouquin de Demers ont été occultés, nous le savons pourquoi, - parce que le dessin de l'imposture ( Tintin à la langue de vache ) n'aurait jamais été mis de l'avant dans l'ouvrage de DEMERS en raison du fait qu'une certaine expertise aurait été exercée par la source de connaissance spécialisée qui a été contournée volontairement par Tristan DEMERS. Quelle tristesse.

    RépondreSupprimer