jeudi 22 novembre 2012

Des multiples facettes de la douleur chronique et comment la gérer

Pour acheter ce livre, cliquez sur l'image
Par Yannick Ollassa / La Bouquineuse boulimique


Il y a quelques semaines que j’ai ce livre entre les mains, que j’en ai parcouru les pages, pourtant je ne réussis pas à rédiger mon billet. Je reporte le travail de jour en jour. C’est la première fois que cela m’arrive. La situation commandait que je me questionne sur la raison de cette procrastination persistante. La réponse s’imposa d’elle-même. Parce que ce sujet est délicat, voire douloureux, si vous me passez le jeu de mots. C’est que la douleur chronique fait partie de ma vie depuis si longtemps. Pour ceux qui ne le savent pas, vous êtes nombreux, je suis atteinte de sclérose en plaques depuis quelques années.

Je ne partage pas cette information pour obtenir une quelconque sympathie, mais parce qu’elle est intimement liée à mon appréciation de ce livre. Bien avant d’avoir un diagnostic, la douleur envahit votre quotidien, dictant vos activités, réduisant votre énergie, générant des inquiétudes. Pour ma part, les maux ont précédé de sept ans la découverte de leur cause. Ensuite, se sont écoulées trois années avant que l’on me propose une médication pour tenter de gérer la douleur. J’utilise le terme gérer, car une douleur chronique, par définition, ça ne se résorbe pas totalement. On peut parfois la rendre plus tolérable. Parce que souvent, comme pour moi, on ne trouve pas de traitement qui puisse l’endiguer suffisamment. La recherche d’un soulagement est une valse-hésitation entre les diverses médications, selon la cause de la douleur, et les méthodes paramédicales. C’est une question d’essais et d’erreurs, de combinaisons, de dosages. Ce cheminement est taxant pour le moral, mais également pour le corps, qui doit s’adapter à tous ces produits chimiques, qui ne viennent pas sans leurs effets secondaires.

Comme la majorité des gens touchés par la douleur chronique, ma qualité de vie est grandement atteinte. Mon sommeil est perturbé, mon énergie en est diminuée, mon humeur est souvent directement de l’intensité de la douleur que je ressens. Mes activités physiques, sociales et professionnelles sont restreintes. Les relations avec les autres aussi en prennent un coup. Il est difficile de s’imaginer ce que c’est que d’être constamment souffrant. Moi-même, je ne pouvais me douter de ce que c’était avant de le vivre. L’incompréhension de nos proches ajoute cependant au sentiment d’isolement et d’impuissance.

Pendant tout ce temps, on vous explique peu ce qui se passe dans votre corps. On vous parle très peu de ce que vous pouvez faire pour améliorer votre quotidien qui subit les attaques d’un mal qui ne vous laisse que très peu de répit. On se retrouve la plupart du temps livré à soi-même pour faire des recherches sur Internet afin d’avoir des renseignements sur le type de douleur ressentie et les alternatives de traitement potentiel. Devoir s’efforcer de trouver les informations minimales pour prendre en charge sa douleur est très fréquemment frustrant. On se sent seul à se débattre avec un mal que l’on ne comprend pas. 

Vous dire la satisfaction et le soulagement que j’ai éprouvé en lisant ce livre est impossible. Marie-Josée Rivard, psychologue spécialisée en gestion de la douleur, et Denis Gingras, docteur en physiologie, répondent à pratiquement toutes les questions que l’on peut se poser lorsque l’on vit de telles souffrances. Ils y expliquent les différents types de douleurs ainsi que leur mécanisme. Ils présentent des témoignages de gens aux prises avec cette réalité ainsi que des outils concrets et accessibles pour l’autogestion de la douleur tant au point de vue physiologique que psychologique. Ce faisant, ils infirment ce que beaucoup de proches nous disent : non, ce n’est pas dans notre tête. Non, on ne s’écoute pas trop. Les auteurs nous somment d’ailleurs à rester actifs dans la mesure de nos capacités, puisque c’est une des conditions à la gestion de la douleur.

C’est un livre d’une valeur inestimable pour ceux qui, malheureusement, en ont besoin. Bien construit et illustré, d’une écriture claire et compréhensible, il aborde le sujet de façon exhaustive et rigoureuse. C’est un incontournable. L’offrir à une personne souffrante, c’est lui permettre de reprendre du pouvoir sur sa vie, sur son corps. Un cadeau précieux.

Marike, merci...

La douleur – De la souffrance au mieux-être
Marie-Josée Rivard Ph. D.
Denis Gingras
Les Éditions Trécarré
Papier : 34,95 $
Numérique : 25,99 $

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire