mardi 2 octobre 2012

Récolte la tempête : un roman coup de poing


Par Yannick Ollassa / La Bouquineuse boulimique

Récolte la tempête, c’est une histoire de rédemption. Celle de Ijaz, jeune de 15 ans qui a été forcé à prendre part à la guerre en tant que soldat. Envoyé pour violer une femme à son tour et incapable de le faire, il s’enfuit avec elle par la fenêtre de derrière. Au bout de plusieurs heures de marche avec la victime sur son dos, il arrive épuisé, mal en point, devant la grille d’un petit village. On lui ouvre pour accueillir la blessée, mais on le somme de partir, car les hommes ne sont pas les bienvenus. Fourbu, malade, il plaide afin qu’on le laisse au moins dormir. Il se réveille plusieurs jours plus tard. Il doit encore supplier les habitantes pour qu’elles lui permettent de rester. La communauté abandonnée par les organismes humanitaires, parce que c’était trop dangereux. Elle doit donc grappiller chacune des ressources pour les faire durer le plus longtemps possible. Chacun doit contribuer et Ijaz travaille d’arrache-pied, chassant les souvenirs qui le hantent.

Dans Récolte la tempête, Jean-Albert Mazaud décrit avec des mots durs, une réalité bien plus cruelle. Celle des enfants soldats, forcés à tuer, à violer. Victimes eux-mêmes des conflits. Un phénomène encore trop présent dans certains coins du monde. Ces enfances volées, cassées, irrémédiablement.

Une plume magnifique et sensible. Un récit troublant, voire choquant, mais juste. Déchirant, mais nécessaire. Pour ne jamais oublier les atrocités de la guerre.

Récolte la tempête
Jean-Albert Mazaud
Éditions Milan
Collection Macadam
Papier : 18,50 $ / 9,90 €

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire