mardi 10 juillet 2012

Le mariage... à tout prix!



Pour son quatrième roman, Amélie Dubois a pris une (courte) pause de sa série Chick lit, dont le quatrième tome est sorti ce printemps. Auteure prolifique, elle publie trois romans par an. Ce qui n'est pas rien!

Oui, je le veux... et vite! Parle de mariage, on l'aura deviné! Liées par leurs chums qui sont des amis de longue date, Jasmine, Stéphanie et Annie se trouvent attablées ensemble au mariage d'un copain du trio masculin. Alors que leurs copains sont au bar en train de trinquer avec le marié, la discussion des trois filles dérive sur laquelle serait celle qui aurait le plus de chance de se marier ensuite. En désaccord sur le couple candidat idéal, elles font un pari sur celle qui sera en mesure d'obtenir une demande en mariage d'ici leurs vacances communes au chalet... dans trois mois!

Obtenir une demande en mariage en trois mois, alors que l'on doit garder ses intentions secrètes n'est pas une mince affaire. Chaque fille établit et met en oeuvre une stratégie pour gagner. Le prix : un crédit voyage qu'elles ont toutes gagné puisqu'elles ont toutes les trois attrapé le bouquet de la mariée. La table est mise pour une aventure remplie de situations loufoques.


On suit le cheminement des trois couples au fil des semaines. Les péripéties des filles sont cocasses, amusantes, parfois prévisibles, sauf pour la pauvre qui y est au centre. Les histoires nous font sourire, même parfois rire. Puis à certains moments, on trouve ces femmes un peu pitoyables pour ce qu'elles sont prêtes à faire pour remporter le défi, gagner un crédit voyage, en fait. Elles se sont prises au jeu et la mise est devenue plus importante que ce simple lot. Il est maintenant question de leur égo. Laquelle sera suffisamment aimable, assez rusée pour susciter rapidement, non pas l’engagement réel, mais la demande en mariage. Cela donne lieu à quelques réflexions sur les relations de couple, la manipulation, le mensonge et l'esprit de compétition. Ce dernier plonge les gens dans un réflexe instinctif, une lutte sans trêve, que l'on croit devoir gagner, peu importe le prix. Dans cet état, le recul est absent et l'on se rend rarement compte que l'on va trop loin. Au nom de quoi? Le désir d'être le gagnant? De montrer que l'on assure? Les filles se rendront compte que le coût à payer pour obtenir l'objet convoité est bien cher.


Globalement, mis à part pour quelques tics d'auteurs qui peuvent alourdir la lecture à l'occasion — il y a trop de « analyse une telle », « prophétise un tel », lorsqu'il n'y a que deux interlocuteurs — le ton humoristique est bien maîtrisé et l'intrigue est bien menée. Le roman est rythmé par l'alternance des points de vue des trois filles et des trois gars. C'est une excellente initiative d'avoir une voix au point de vue masculin, qui est très bien développé. C'est d'ailleurs un aspect qui donne un certain corps au livre, qui le complète, fournissant un très bel exemple des différences qui existent entre les hommes et les femmes.

Les adeptes de chick lit passeront de très bons moments auprès de ces filles cherchant à « mettre le grappin » sur leur homme.


Mon appréciation : ***



Oui, je le veux... et vite
Amélie Dubois
Les Éditeurs Réunis
19,95 $ Papier
17,99 $ pdf / Epub



6 commentaires:

  1. bonjour, je découvre avec joie votre blog...un livre de plus à lire dans ma PAL!!! Je vous propose un (ou plutôt deux) roman de chick lit "sacrée petite robe noire" et "sacrée Salomé"...
    http://www.thebookedition.com/sacree-petite-robe-noire-nathalie-ribierre-dubile-p-79355.html
    http://www.thebookedition.com/sacree-salome-nathalie-ribierre-dubile-p-81056.html
    bonne lecture...

    RépondreSupprimer
  2. MERCI bouquineuse...bonne lecture et merci pour ce blog...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours un plaisir de partager mes lectures, d'en faire découvrir et d'en découvrir moi-même!

      Supprimer
  3. alors on est pareille!!!

    RépondreSupprimer