vendredi 3 février 2012

Sous la toge 1

Sous la toge 1
Nathaly Dufour
Stanké
176 pages
Janvier 2009
ISBN : 9782760410688





Caroline est stagiaire dans un prestigieux cabinet d’avocat. Elle a notamment la responsabilité de faire des recherches pour étoffer les dossiers des clients. Bien évidemment, elle doit négocier avec des patrons caractériels et surtout, repousser les avances de ces requins en mal de proie. Immergée dans un dossier important impliquant une banque, leur client, et un petit commerçant, elle se rend compte qu’elle n’a peut-être pas ce qu’il faut pour laisser son patron détruire la partie adverse, alors qu’elle a en sa possession une information qui pourrait aider le commerçant. En tout cas, elle arrive mal à s’y résoudre. Par contre, si elle parle, elle perdra son stage et verra sa carrière d’avocate menacée.

Ça, c’est sans parler de sa vie amoureuse. Elle hésite à poursuivre sa relation avec son nouveau copain, inconfortable avec certains aspects de sa vie. Heureusement qu’elle a ses copines avec qui elle peut discuter lors de leurs nombreux «con-ci-lia-Bulles». Ces solides amitiés lui permettent de garder le nord malgré toutes ses remises en question.

Réunissant tous les ingrédients d’une bonne chick lit, c’est-à-dire les déboires amoureux, les soirées de fille, les patrons exigeants, les dilemmes, etc., Nathaly Dufour nous distrait et nous amuse. Avec un humour parfois un peu cynique, elle nous offre une fascinante incursion dans le monde du droit.  Cela donne lieu à l’exploration des conditions de travail des stagiaires, mais également de l’état du statut des femmes dans un univers où le pouvoir et l’argent foisonnent.

Les personnages sont bien cernés, de même que les dynamiques présentées. Cependant, un petit bémol : les recettes à la fin semblent un peu superflues. On voit plus ou moins le lien, puisque l’importance de la nourriture est très peu exploitée dans le récit. Quoi qu’il en soit, les foodies seront contentes de trouver ces recettes qui sont alléchantes.

Somme toute, c’est une lecture fort passionnante, dont il me tarde de lire la suite, disponible en librairie.

Mon appréciation : ***


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire