mercredi 30 novembre 2011

L'autre côté du miroir

Le miroir de Carolanne

Marie Gray

Guy Saint-Jean Éditeur

328 pages

Novembre 2011

ISBN : 978-2-89455-476-0




Carolanne est une jeune fille qui a toute apparence d’être parfaite. Jolie, populaire, habituée à avoir tout ce qu’elle veut. Lorsqu’elle fixe ses visées sur Renaud, elle est sure de réussir à le conquérir, ce qu’elle fait aisément. Cependant, elle se découvre une jalousie excessive. Ce qui n’est pas sans déplaire à Renaud. Las de ses crises, il suggère qu’ils fassent une pause. Carolanne le prend très mal, mais elle est convaincue qu’il lui reviendra. Sa jalousie atteint son apogée quand elle croit que Cassandra a séduit son homme. Elle et Camille, son amie plutôt mesquine, fomentent un plan pour lui rendre la vie difficile. Elles s’acharnent donc sur Cassandra afin de lui faire payer pour avoir couché avec Renaud.

Renaud  est un joueur de football, pour qui les filles craquent. Pour lui et sa bande, il semble y avoir deux clans, «les losers» et les populaires. En effet, il tyrannise ceux qui lui apparaissent comme étant faibles. Au cours des semaines, Carolanne se rend compte qu’il devient de plus en plus agressif et elle a du  mal à comprendre son comportement. Une série de drames se passeront et les pousseront à prendre conscience de l’odieux de leurs agissements.

Marie Gray aborde la problématique du point de vue des agresseurs. Elle expose les mécanismes qui mènent les jeunes à se livrer à l’intimidation et à choisir leur souffre-douleur. De même, les conséquences, tant sur ceux qui en sont victimes que sur les harceleurs, sont présentés de façon claire et précise. Elle dresse un portrait somme toute complet des dynamiques impliquées. L’écriture est simple, le style est concis et le langage est tout à fait approprié aux lecteurs auxquels il s’adresse.

Mon appréciation : *** ½


**Le lundi 28 novembre dernier, en Gaspésie, une adolescente s’est enlevé la vie après avoir vécu de l’intimidation durant des années. Elle n’est pas la première et ne sera probablement pas la dernière. Les drames comme celui-ci sont malheureusement trop nombreux. Trop de jeunes se trouvent prisonniers d’une telle situation. C’est une problématique réelle, un mode relationnel par laquelle l’agresseur tente d’obtenir du pouvoir sur l’autre, en le terrorisant, l’humiliant. La personne harcelée se sent démunie, désespérée, ne sachant comment s’en sortir. Il est nécessaire d’en parler et de chercher du support. Toutes les parties concernées doivent reconnaître leur responsabilité et s’impliquer activement dans l’éradication de ce phénomène. Si vous subissez de l’intimidation ou pensez qu’un proche en est victime, voici des ressources pouvant vous venir en aide et vous guider dans vos démarches.**



Ligne d'écoute en prévention du suicide : 1-866-Appelle (277-3553) 24 heures par jours, 7 jours sur 7.

Tel-Jeunes : 1-800-263-2266











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire