lundi 14 mars 2011

Début d'une longue traversée

Les 7 cristaux de Shamballa

Tome I : Les porteurs de lumière

Éditions AdA

231 pages


Fredrick D’Anterny est l’auteur d’une trentaine de romans. Il nous présente ici une histoire remplie d’action et de rebondissements. On y retrouve Paul, d’Arizona, gosse de riche ayant eu tous les avantages matériels à sa disposition; Penilène, la jeune noire issue de Queens, à New York; Chad, l’enfant élevé dans un temple du monde du Soleil de cendre, expert en arts martiaux, qui devait empêcher l’enlèvement de Paul; Vivia, qui au du mal à marcher et qui ne se souvient pas de son enfance. Captifs du roi Yegor Thourom, ils réussissent à s’enfuir, mais sont poursuivis par le conseiller principal du roi, Vikram Estrayan. Afin de rentrer chez eux, ils doivent trouver une porte multidimensionnelle. Cependant, ils apprennent qu’ils ont été choisis pour récupérer l’énergie des quatre éléments (l’eau, la terre, l’air et le feu). Ils doivent donc décider s’ils répondent à cet appel ou s’ils rentrent chez eux, tout en se gardant de tomber dans les filets d’Estrayan.

D’Anterny a une belle écriture. Les éléments de l’intrigue sont bien coordonnés et les informations quant aux personnages sont bien dosées. Ces derniers sont en outre bien cernés et réalistes, quoique le personnage de Penilène soit un peu typé. D’autre part, le thème de la quête pour sauver le monde n’est pas nécessairement des plus original, mais le récit est bien développé et divertissant. Le rythme est soutenu et régulier. On est rapidement plongé dans l’action et les bagarres, bref tout ce que contient une bonne littérature jeunesse. Ceci veut dire également les messages. Notamment ici que l’échec ou la réussite dépendent du point de vue, que la peur d’avoir peur est généralement plus éprouvante que l’expérience elle-même. Et, ultimement, le choix entre servir les objectifs personnels ou les objectifs collectifs.

Il s’agit du premier tome et je vous en recommande la lecture. Quant à moi, je prévois bien lire le deuxième tome dès que possible.

Mon appréciation : ***



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire