mercredi 12 janvier 2011

Révélation : Sabotage - Le début de la fin, Tome 1, de Daniel Bone, en auto-édition

Voici ce que l'on peut en lire sur le site www.wikio.fr «Une interprétation surprenante de l’essence même de la création du monde.

L’Apocalypse a depuis toujours fasciné le monde. Suivez le parcours inusité du policier Jack Summer dont le destin sera étroitement lié au sort de l’humanité dans ce thriller surnaturel, dont l’action et le dénouement, se situent à notre époque incertaine. Décédé dans le feu de l’action, il fera la rencontre d’Êtres spirituels qui lui proposeront de retourner sur Terre dans le but d’ouvrir un passage dimensionnel afin d’établir la 1ère phase de l’apocalypse.

Léger en descriptions, il a l’avantage d’être accessible autant aux amants de théologie qu’aux amateurs de divertissements fictions
disponibles chez www.lulu.com en couverture souple de 160pages au prix de $14.95us ou en format numérique à télécharger au prix de $2.75

Selon l’auteur:

Cette histoire raconte au travers d’une intrigue le sens profond de la création du point de vue humain et universel. Il ne s’agit pas ici de faire la promotion d’un ou de plusieurs religions en particulier, mais de mettre en lumière ce qui semble être une croyance universelle qui anime presque toutes les religions existantes. Au-delà des rites et particularités de chacune, il se cache une puissance spirituelle à laquelle chaque être humain, dans le cour de son existence, a au moins une fois puisé dans sa source. Dans ses moments les plus sombres ou les plus joyeux de son existence. »

Cette histoire qui, je crois bien, est une façon rafraichissante de représenter de façon objective le besoin de tout être humain à une certaine forme de continuité, de savoir que la mort n’est pas la fin de la vie. Que plus loin, il y a autre chose. Quelque chose de meilleur qui réconforte l’âme tourmentée par les affres de la vie.

Ce livre à été écrit dans le respect des croyances et des écrits, bien que le fil de l’histoire soit purement fictif, il n’en demeure pas moins que les dialogues entrent les anges et l’homme se base fidèlement sur les écrits bibliques.

J’espère, à mon sens, avoir réussi à jeter la lumière sur sens de l’existence, sans prétention, d’une manière originale et divertissante, comparativement à tous les ouvrages, plutôt du genre documentaire et technique, qui ne se concentre que sur les faits. »


D'entrée de jeu, je dois noter que je ne lis pas souvent de thriller surnaturel. Je ne suis donc pas une experte du genre. Lorsqu'on m'a demandé de le lire, j'ai hésité pour cette raison, mais je me suis finalement dit que la littérature reste de la littérature, peu importe le style.

L'intrigue du premier roman de Bone, malgré qu'elle pourrait être resserrée, intéressera sûrement les amateurs du genre. On y trouve également de beaux passages et de belles images poétiques.

L'auteur annonce dans la description précédente que son livre est léger en description. C'est d'ailleurs un de mes bémols, pour la première partie du livre, juste avant la mort du policier. J'aurais aimé un peu plus de détails tant concernant l'action que ce qui se passe pour les personnages. Un peu plus de chair autour de l'os. Également, dans cette partie, on dirait parfois que les chapitres sont quelque peu plaqués, les transitions pourraient être peaufinées. À mon avis, ce petit livre d'environ 160 pages aurait pu être bonifié de quelques pages supplémentaires. Le lecteur gagnerait en compréhension et en plaisir de lecture. Remarquez que cette situation est fréquente lorsqu'il s'agit d'un premier ouvrage. Je suis certaine que nous trouverons ces modifications dans le deuxième tome, présentement en écriture.

Par ailleurs, la partie après sa mort est riche en information et détails. La lecture est beaucoup plus fluide. On entre beaucoup plus aisément dans l'histoire. On se demande ce qui se passera ensuite.

En finale, malgré quelques petites rectifications à apporter, ce qui est normal pour un premier roman, j'ai hâte d'en lire la suite.




2 commentaires: