jeudi 20 janvier 2011

Ah! La poisse!!!

«Un camion de goudron est stationné depuis des jours en face de la fenêtre du demi sous-sol sinistre où habite Normand, un employé sur appel de l'usine de cyanure Cyanibec. Ainsi s'ouvre Une vie inutile, un roman - à l'humour corrosif - de Simon Paquet.

En vérité, rien ne fonctionne pour Normand. Et les efforts désespérés qu'il déploie depuis toujours pour améliorer son sort n'ont de cesse d'être anéantis par un destin qui s'acharne.

A moins que les résolutions qu'il vient de prendre ne lui permettent de sortir du marasme... A moins que son voyage en Lituanie ne donne enfin de l'horizon à sa vie...»

Décidément, quand ça va mal, ça va mal! Dans ce roman, on assiste à une surenchère de malheurs pour ce mec qui n'a pas de vie, qui la passe dans l'attente d'en avoir une, sans tout à fait le vouloir. Je dois noter que la plume de Paquet est simple, mais précise, et contrairement à L'Enquête de Philippe Claudel, l'accumulation d'infortunes n'est pas barbante. Probablement à cause de l'espoir que porte le personnage principal de voir sa vie devenir meilleur.

C'est un roman sur le désœuvrement, le manque d'estime de soi, et d'autodétermination et la difficulté à établir des liens. Le titre ne pourrait pas être mieux choisi, car ce pauvre type semble réellement avoir une vie inutile. Mais l'est-elle vraiment? Qu'est-ce qu'une vie «utile»?

Mon appréciation : ***


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire