mardi 2 novembre 2010

Contre Dieu de Patrick Senécal, chez Coup de Tête




Bouleversante histoire que celle racontée par Patrick Sénécal. Il s'agit du destin tragique d'un homme dont la vie bascule par un soir d'hiver.

J'ai lu d'une traite ce petit roman au rythme rapide, haletant presque. Pas de paragraphe, tout déboule, à la vitesse de la détresse, de la folie temporaire qui s'installe. Ne pas penser, surtout ne pas toucher à la souffrance. Cela rendrait le tout trop réel. Pourtant ces sentiments indescriptibles sont là et si bien rendus par Sénécal. On descend dans le summum de l'abysse avec cet homme perdu. On l'accompagne, impuissant, dans sa haine et sa vengeance de celui qui a rendu sa souffrance possible.

Cette lecture ébranle et heureusement que le roman est si court, car sinon cela aurait été insoutenable. On contacte la colère qui nous habite et une période de décantation peut être nécessaire pour certains. Ce n'est peut-être pas la meilleure des idées de lire cette histoire le soir, tel que je l'ai fait ;-) .

J'ai cependant été déçue par la fin. Elle était prévisible et ça a quelque peu terni mon expérience de lecture, mais si peu, rassurez-vous.

Note : *** 1/2


2 commentaires:

  1. en passant, tu as vu la capsule bande-annonce pour le bouquin ?

    http://www.youtube.com/watch?v=v60-Ff2W3Ss&feature=player_embedded

    RépondreSupprimer