vendredi 10 septembre 2010

L'ArnaCOEUR

L'histoire tourne autour d'un mec qui fait des combines avec sa sœur et son beau-frère pour briser des couples. Bien sûr, le mec a besoin d'argent et accepte un boulot très lucratif, mais où le défi est plus grand. On s'imagine la suite qui est si prévisible que je ne vous la dirai pas.

Bon, moi, je vous le dis, le titre pour la diffusion au Québec aurait dû être L'arnaQUE! Parce que l'arnaque, c'est de nous faire croire que Romain Duris pourrait faire tomber les filles à tout coup. Parce que, pour la majorité des filles québécoises, sa plastique, c'est pas top, pas top du tout! Okay, vous allez me dire que nous les femmes, le physique, ce n'est pas important. Mais c'est faux. Oui, on veut un mec gentil, romantique, sentimental. Mais on le veut aussi mignon ou au moins charmant (par exemple, je trouve Vincent Cassel pas particulièrement très «plastic», mais qu'est-ce qu'il a du charme ce mec!). Okay, je sais que lorsqu'on est vulnérable et qu'on a un mec qui est pas trop romantique il est possible que l'on craque rapidement pour un spécimen qui semble romantique. Mais si on est bien dans notre couple... non! Surtout que dans le film, le personnage tombe rapidement dans la sensiblerie. Non, mais on est pas toutes des connes qui craquent dès lors qu'un mec pleure! Quand même, faudrait pas charrier!

Puis, Romain Duris et Vanessa Paradis qui se font la chorégraphie de «Dirty dancing»... (et tout ce qui tourne autour). Non, franchement, je n'achète pas.

Mais ce qui choque le plus, je dirais même qui fait que le film jure, c'est l'esprit américain du film. Ça fait très «fairy tales». Sans compter que toutes les chansons sont de provenance américaine (aucune chanson françaises). Il est clair que le réalisateur visait un public nord-américain. Sauf qu'il n'a pas su créer un équilibre agréable. On a un mec très européen, un peu d'humour français, et une signature générale qui répond aux idées reçues que se font les français de l'Amérique du Nord. Ce qui fait qu'on accroche pas, on y croit tout simplement pas.

Mais bon, le film m'a quand même arraché un ou deux rires, mais sans plus. Cependant, si vous aimez le genre et, surtout, si Duris vous branche (quoi qu'il me semble, dans le film, avoir souvent l'air d'un mec qui a besoin d'une bonne douche), et bien je vous souhaite sincèrement un bon visionnement.

Note : 2,5 /5

2 commentaires: